La collaboration des pros de l’immobilier dans le villeneuvois toujours plus forte

Sept agences références du bassin villeneuvois partagent à l’heure actuelle leurs mandats exclusifs sur le fichier Amepi. Et cela profite avant tout aux vendeurs et acquéreurs.

0 Shares

S’il y a bien un secteur qui ne connaît pas la crise aujourd’hui, c’est bien l’immobilier, porté par une dynamique qui dure depuis plusieurs années déjà. Les acteurs sont nombreux, entre historiques et petits nouveaux. Pour autant, la concurrence n’est pas aussi féroce qu’on le croit. Certains ont même décidé de se tendre mutuellement la main, à l’image des adhérents de l’association Amepi. Celle-ci a été créée en 2005 par les trois principaux syndicats de la profession (Fnaim, SNPI, Unis) et les enseignes Orpi et Century 21, avant de s’étoffer au fil des années.

Sur le bassin villeneuvois, sept agences composent le réseau*. « Cette structure Amepi nous permet de travailler main dans la main pour être, au final, plus efficace. Notre relation est plus celle de confrères/ collègues que de rivaux, les liens sont beaucoup plus étroits. C’est une démarche très positive. Peu de métiers permettent de faire ça », explique Bastien Gonzalez. Concrètement, les différents établissements partagent leurs mandats exclusifs. Cela signifie qu’en plus d’avoir accès à certaines informations, une agence peut faire visiter, voire vendre, un bien appartenant au portefeuille d’une autre affiliée Amepi. Dans le dernier cas, les honoraires sont partagés.

Des avantages pour tout le monde

Pour les vendeurs comme les acquéreurs, ce système présente plusieurs avantages. « Le vendeur profite, de fait, d’une plus grande visibilité. Concernant le prix, il bénéficie de l’expertise croisée des professionnels du réseau pour avoir l’estimation la plus juste. Et son bien n’est pas dévalorisé puisqu’il est affiché au même tarif partout. Il n’a, néanmoins, qu’un seul interlocuteur, celui de son choix. Pour l’acheteur, même chose. Il n’est plus nécessaire de faire le tour de toutes les agences et détailler son projet pour bénéficier d’un choix élargi. C’est un gain detemps précieux », précise Bastien Gonzalez. Tout le monde semble y trouver son compte.

Un marché qui reste dynamique

Sur le bassin villeneuvois, 329 ventes ont été réalisées grâce au mandat exclusif partagé lors du dernier exercice, soit un tiers des transactions environ. Les membres d’Amepi ont ainsi une vision claire de l’état du marché. « 2021 a été une année record, autour de Villeneuve comme partout en France. Il ne s’est jamais autant vendu de maisons. Le stock de biens disponibles commence à diminuer, mais les acheteurs se montrent dans le même temps un peu moins difficiles donc les voyants restent au vert », analyse Julia Carcy.

D’ordinaire, les périodes d’élections présidentielles engendrent une certaine léthargie. « Les investisseurs et acquéreurs préfèrent attendre de savoir quelle sera la future législation sur la fiscalité des propriétaires avant de se lancer. » Cela ne semble cependant pas être le cas cette fois. Les affaires restent toujours aussi florissantes. Et c’est une bonne nouvelle !

*Century 21 Bastien Gonzalez, La Maison de l’immobilier, Agence Carcy Fils, Francès immobilier, Castelmoron Immo, Soleil Immobilier et L’adresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

56 − = 53