Pont-du-Casse : Un nouveau quartier émerge doucement mais sûrement

Le Hameau du Planol, c'est la toute nouvelle résidence qui est en train de voir le jour à Pont-du-Casse. 17 logements sociaux sont déjà tous investis, tandis que 19 terrains à bâtir entrent en commercialisation.

0 Shares

Une partie de l’équipe municipale et les représentants du promoteur Domofrance ont inauguré une première partie du quartier, avec le traditionnel coupé de ruban

Sur les hauteurs d’Agen, un immense plateau bordant un lotissement, non loin de La Candélie, a opéré une transformation de taille. Il accueille désormais une toute nouvelle résidence, Le Hameau du Planol, résultat d’un programme porté par Domofrance, entreprise sociale de l’habitat. Pour l’heure, 17 logements sociaux sont sortis de terre, livrés fin septembre. Proposés à la location, ils rapidement trouvés preneurs puisque tous sont occupés aujourd’hui. « Pour la petite anecdote, si ce chantier est couronné de succès, j’y suis modestement pour quelque chose… Vivant tout près d’ici, je contrôlais l’avancée des travaux en promenant mes chiens ici », plaisante le maire Christian Delbrel. Autour, 19 terrains à bâtir viennent d’entrer en commercialisation. L’objectif est d’offrir une mixité entre logements sociaux et projets privés tout en créant un bel ensemble. Et l’environnement y est propice. Ici, le calme règne et les extérieurs sont arborés, avec notamment un bois de chênes qui s’étend sur la pente du coteau, offrant de jolis chemins de balades… Pour coller à cet esprit nature, un parc boisé est prévu en plein cœur de ce nouveau lieu de vie.

Un neuvième projet dans les tuyaux

Déjà gestionnaire de près de 200 logements sur la commune de Pont-du-Casse, Domofrance bénéficie une nouvelle fois de la confiance de la municipalité pour mener à bien ce projet d’ampleur. « C’est le huitième quartier que nous créons ensemble. Et le neuvième est déjà dans les tuyaux… Sur la commune, nous avons plus de 300 logements conventionnés. Dès que de nouveaux arrivent sur le marché, ils sont très vite pris d’assaut », relate le premier édile. Preuve d’un réel besoin, d’une part, et d’une commune qui est attractive. Et pour cause, l’équipe municipale porte un projet de développement territorial important pour continuer d’offrir une belle qualité de vie à ses résidents. Pour le promoteur, c’est rendre service à la population que de mettre à disposition ce type de logement, « pour lesquels nous sommes particulièrement attentifs tant sur la qualité de service que sur les aménagements proposés », ajoute Jean-Pierre Laffore, président du comité de développement territorial du Lot-et-Garonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *