Le Marché au miel est de retour ce samedi à l’Hôtel du Département !

Après une édition 2021 version digitale, le marché au miel est de retour à l'Hôtel du Département ce samedi 22 janvier à partir de 9h30, pour clôturer une semaine dédiée au produit.

0 Shares

Résultat d’un partenariat entre le Conseil départemental et l’Abeille gasconne, syndicat des apiculteurs du 47, présidé par Bertrand Auzeral et qui regroupe 240 adhérents (sur les 366 répertoriés), la Semaine du Miel fête cette année ses cinq ans. L’occasion de rappeler l’importance de l’activité apicole sur le territoire, avec un Département très impliqué pour soutenir la filière. Si l’an passé, en raison de la situation sanitaire, une version digitale a été organisée, tous les acteurs sont de nouveau mobilisés pour relancer les animations. Le Lot-et-Garonne compte pas moins de 17 500 ruches, pour une activité qui contribue au dynamisme de l’agriculture locale. L’abeille est en effet indispensable à la pollinisation des produits de notre alimentation, surtout en arboriculture et en maraîchage. Les productions de pommes, kiwis, tomates et prunes d’Ente, reposent donc sur le travail des apiculteurs. Et nous le savons, les pollinisateurs sont menacés. Depuis quelques temps, on constate une baisse de leur population, et ce notamment en raison du dérèglement climatique, de nouveaux virus et des traitements phytosanitaires, provoquant, entre autres, un ralentissement du développement et une perte d’orientation.

Un menu proposé par le lycée hôtelier de Nérac

Au total, 22 restaurateurs se sont mobilisés pour mettre le miel à l’honneur dans leurs plats, en binôme avec un apiculteur. Ils ont d’ailleurs signé la Charte du « Restaurateur engagé ». Côté établissements scolaires, les équipes ont aussi joué le jeu. Le lycée hôtelier de Nérac proposera d’ailleurs ce jeudi 20 janvier au soir, un menu élaboré à partir de différents miels. Cette année est aussi marquée par son lot de nouveautés. Les boulangers et pâtissiers sont venus se greffer pour proposer des gourmandises. Enfin, des randonnées sur la thématique « miel et abeilles » sont organisées jusqu’au 22 janvier avec le Comité départemental de la randonnée pédestre du Lot-et-Garonne. Dans six librairies indépendantes du département, les gérants ont installé un rayon éphémère dédié à la thématique. Il est également possible d’y remporter des bons d’achat. (Toutes les informations et listes des participants sont à retrouver sur le site du Département : www.lotetgaronne.fr) Le point d’orgue sera comme toujours le marché prévu en extérieur ce samedi 22 janvier à l’Hôtel du Département à Agen, l’occasion de faire le plein de bon miel lot-et-garonnais auprès des producteurs. A 14h30, le meilleur pain d’épices sera couronné, un concours ouvert à l’ensemble des professionnels participant à l’opération. « L’abeille d’or » sera décernée au lauréat.

Des investissements pour soutenir le secteur

Pour rappel, un plan pour une apiculture durable a été adopté en 2017, duquel découlent plusieurs actions. Parmi celles-ci, il est à noter que 11 apiculteurs sont bénéficiaires de la bonification de l’aide forfaitaire à l’installation, qui s’élève à 8 000 € au lieu des 4 000 € prévus. De plus, 12 ruchers connectés ont été implantés sur l’ensemble du territoire lot-et-garonnais par l’Abeille gasconne, permettant de récolter des données et de suivre, entre autres, l’évolution des colonies. Toujours dans l’idée de développer la recherche, 25 000 € ont été investis dans plusieurs projets autour des abeilles domestiques ou sauvages, portées par des structures telles que l’association Au fil Ses Séounes (éducation à l’environnement et au développement durable en Lot-et-Garonne), la Sépanlog qui agit pour la protection de la nature, ou encore l’ADANA (association pour le développement de l’apiculture en Nouvelle-Aquitaine). Également, six collèges soucieux de sensibiliser les jeunes aux enjeux environnementaux ont été labellisés « Abelha » pour leurs actions pédagogiques autour de l’abeille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

41 + = 51