Agen : Une cour arrière flambant neuve à la mairie

Pendant cinq mois, les travaux n’ont pas cessé dans la cour arrière de la mairie, pour offrir un square flambant neuf aux Agenais. Le résultat d’une belle synergie mise en place entre les services municipaux, ajoutée à la qualité de travail des entreprises locales.

0 Shares

ll y a quelques mois, difficile de s’imaginer l’allure qu’allait revêtir la cour arrière de la mairie. Des travaux d’ampleur ont été entamés en octobre dernier pour moderniser l’endroit, avec l’objectif d’en faire un lieu de réception, notamment pour les mariages, et un lieu de vie agréable aux beaux jours. Un joli projet de rénovation qui a été porté par Maïté François, conseillère municipale déléguée au Protocole et aux réceptions, et la première adjointe Clémence Brandolin-Robert. « Une belle synergie entre les services espaces verts et voirie s’est installée pour réaliser ce chantier, il faut le souligner. C’est de bon augure pour les années qui arrivent puisque nous allons avoir pas mal de projets transversaux en centre-ville pour partager l’espace entre voitures, piétons et arbres. Et c’est aussi une belle représentation de ces nouvelles façons de travailler ensemble que souhaite instaurer notre maire », raconte Clémence Brandolin-Robert. Cette cour, qui sera d’ailleurs appelée square désormais, incarne un symbole de l’artisanat local. Les pavés en pierre calcaire de la Carrière de Vianne, dont le siège se trouve du côté de Lavardac, subliment le sol, tandis que la fontaine a été réhabilitée, du mobilier urbain installé, accompagné de la pose d’une clôture et d’un portail pour sécuriser le site la nuit, réalisés par le métallier Arribot. Les végétaux ont aussi la part belle, avec quelques arbres, des plantes grimpantes et autres végétaux plantés. « Avec mon objectif d’implanter
5 000 arbres sur notre territoire pour participer à rafraîchir l’air ambiant, ça tombait bien ! »
, se réjouit la première adjointe en charge de la transition écologique.

Le réaménagement de la cour arrière aura duré cinq mois

À la recherche d’un nom

Akébie, clématite, chèvrefeuille ou encore jasmin étoilé cohabitent également dans cet espace modernisé, nécessitant près de 300 heures de travail pour les agents municipaux. Et c’est Antoine, jeune apprenti recruté par la mairie, qui a fait son baptême du feu, en présentant ses idées d’aménagement paysager au maire pour sublimer le lieu. Les voûtes sont aussi mises en valeur par l’éclairage installé sur les murs, dont les commandes numériques permettent de changer les couleurs projetées selon les envies, et les évènements. « Au-delà de proposer un cadre remarquable pour la réception de nos mariés, l’objectif était de faire de ce square un espace qualitatif pour que tous nos employés puissent en profiter aux beaux jours, prendre leur pause déjeuner à l’extérieur par exemple, ajoute le premier édile, Jean Dionis du Séjour. La mairie est la maison de la commune, qui appartient à tous les Agenais, et ce depuis des générations. On nous a transmis ce beau bâtiment, et nous faisons notre part pour le mettre en valeur. Ça a été le cas pour la Salle des Illustres, maintenant la cour arrière, et nous allons continuer en ce sens. » L’inauguration artistique du square est à remettre au groupe AB Trio, composé d’anciens élèves du conservatoire d’Agen. La municipalité, qui cherche toujours un nom à donner au lieu et à l’écoute de toute proposition, a entièrement financé les travaux, avec un investissement de
480 000€.

En novembre dernier, les travaux battaient leur plein dans la cour arrière. Difficile de s’imaginer ce qu’allait devenir cet espace quelques mois plus tard…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

83 − = 77