A la rencontre des agriculteurs, grâce au Printemps à la ferme

Organisé durant un mois en 2021, le Printemps à la ferme revient cette année sur un week-end, les 21 et 22 mai pour un événement plus condensé qui voudra attirer le plus grand monde.

0 Shares

C’est un événement incontournable de l’agritourisme dans le département qui fait son retour les 21 et 22 mai. Avec le Printemps à la ferme, ce sont 63 exploitants agricoles qui ouvrent leurs portes aux visiteurs le temps d’un week-end. Si le concept « De ferme en ferme » a perduré pendant 20 ans, la Chambre d’agriculture, qui organise ces événements, a préféré ce nouveau format plus souple, mis en place l’année dernière. « Le cahier des charges du Printemps à la ferme est beaucoup moins contraignant pour les producteurs, explique Nathalie Roussille, élue à la Chambre. On laisse des libertés aux producteurs et notamment au niveau des horaires. L’objectif est d’apporter beaucoup de convivialité. Cela devrait plaire aux visiteurs car avec le soleil qui revient, nous sommes déjà dans l’esprit vacances et les gens vont avoir envie de bouger. » Aux quatre coins du Lot-et-Garonne, il sera ainsi possible de découvrir la vie à la ferme avec diverses animations ludiques mises en place : visite de l’exploitation, dégustation, démonstration, spectacles ou, plus atypique, cours de yoga en plein air. Ils sont aussi une grosse vingtaine à proposer de venir prendre le petit-déjeuner, le déjeuner ou même le goûter, directement à la ferme. « Attention, il est très important de réserver à l’avance car il y a déjà beaucoup de personnes qui se sont manifestées pour ces repas ! », prévient-on du côté de la Chambre d’agriculture.

Trois soirées agri’culturelles le vendredi

Et pour ceux qui veulent vivre l’expérience du Printemps à la ferme à 100%, des soirées agri’culturelles sont proposées le vendredi 20 mai, en ouverture de l’événement. Celles-ci auront lieu dans trois lieux différents, de 19h à 23h, avec à chaque fois, spectacles et marché des producteurs de pays. Que ce soit Au Saumont pour l’Albret, à Frégimont au cœur du département, ou à Tournon d’Agenais pour l’Est, l’organisation a fait le choix de l’authenticité. « Notre objectif est de faire connaître au plus grand nombre ces petits villages typiques, précise Nathalie Roussille. On veut sortir des sentiers battus et faire découvrir ces petites pépites. Nous souhaitons vraiment mettre en avant la ruralité avec ces communes où les maires sont des paysans ou d’anciens paysans. » Le moment sera aussi l’occasion pour les agriculteurs mobilisés le samedi et le dimanche, de se retrouver dans un grand moment de convivialité et de festivité. « Cela fait 20 ans que nous proposons des événements de ce type et nous savons que c’est ce que les gens viennent chercher, estime Benjamin Reyt, animateur du réseau Bienvenue à la ferme. On sait que c’est le produit qui attire, notamment avec la dégustation. Il est important aussi de montrer l’envers du décor et l’origine de cette production. » Alors que le monde agricole connait de nombreuses difficultés, cela sera aussi l’occasion pour les Lot-et-Garonnais de leur apporter du soutien et montrer leur attachement.

Renseignements //

Printemps à la ferme, les 21 et 22 mai, programme complet sur www.ca47.fr et l’application mobile « Mangez vivez fermier 47 ». Spectacles et marché des producteurs de pays le 20 mai à Tournon d’Agenais, Frégimont et Le Saumont.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

9 + 1 =