La crème du cinéma français en tournage à Castelmoron-sur-Lot

Adèle Exarchopoulos et Romain Duris, notamment, viendront poser leurs valises pendant 6 jours à Castelmoron-sur-Lot, pour tourner une partie du nouveau film fantastique de Thomas Cailley, Le Règne animal.

0 Shares

Durant une semaine, la vallée du Lot va battre au rythme du cinéma. Alors que l’intrigue du nouveau film de Thomas Cailley se déroulera principalement en Nouvelle-Aquitaine, Castelmoron-sur-Lot, sa plage et sa paillotte serviront de décor au long-métrage du 3 au 10 juin prochain. C’est particulièrement au Solar Café, qui fait face à la commune, sur la rive gauche du Lot, que des scènes seront tournées. Une agréable surprise pour son gérant, Olivier Palacin. En lien avec le Bureau d’Accueil Tournages (BAT 47) qui travaille sur le projet depuis décembre 2021, « un repéreur est venu en janvier pour visiter les installations, précise-t-il. Le réalisateur cherchait une guinguette au bord d’un fleuve, à proximité d’un centre-bourg. En février, l’équipe technique est venue durant deux jours et deux nuits. Sur la fin, nous étions deux lieux encore en lice. Il semble qu’on ait coché toutes les cases puisque j’ai appris, deux semaines plus tard, que nous étions retenus pour le tournage. » Le dispositif de la production promet d’être impressionnant et de rompre avec la quiétude des alentours. Produit par Nord Ouest Films, le long-métrage présente un budget de 13 millions d’euros, une somme bien au-delà de la moyenne française. « L’équipe décoration interviendra la dernière semaine de mai puis le tournage se fera de jour et de nuit. Enfin, une remise en état des lieux est prévue dans la foulée. C’est une agréable surprise pour nous car c’est le fruit d’un travail de trois années pour faire vivre le Solar Café. »

Le Solar Café et son imprenable vue sur le Lot, servira de décor au nouveau film de Thomas Cailley, Le Règne animal.

Des retombées espérées à long-terme

Le Lot-et-Garonne était dans l’attente de recevoir ce genre de production de grande ampleur, d’habitude réservée à d’autres territoires. Ce sera surtout dans un genre peu répandu en France, le fantastique, qui vient répondre à une demande d’un public plus jeune. Il s’agit du deuxième long-métrage écrit et réalisé par Thomas Cailley après Les Combattants, sorti en 2014. Il avait notamment recueilli huit nominations aux Césars pour trois récompenses, dont celui du meilleur premier film pour le réalisateur.

Huit ans après, l’attente sera donc grande. Pour parvenir au succès, le cinéaste s’est ainsi attaché les services d’acteurs de talent parmi lesquels Romain Duris ou Adèle Exarchopoulos, comédienne qui a le vent en poupe. Alors que l’arrivée de toute une équipe technique durant une semaine, induit forcément des retombées directes pour le secteur hôtelier du territoire, l’effet est aussi espéré à plus long terme. « Si ce film reçoit des récompenses, on espère qu’il y aura des retours à très long terme pour le Lot-et-Garonne, espère Olivier Palacin. Les gens pourraient venir en pèlerinage sur les lieux du tournage. C’est tout un territoire qui pourrait en profiter. » Pour le Solar Café, ce sera en tout cas un coup de projecteur exceptionnel. Ouvert depuis le 1er mai durant les week-ends et les ponts, le lieu sera ouvert, à l’issue du tournage, du jeudi au dimanche (avec dégustation d’huîtres ce jour-ici) puis tous les jours à partir du mois de juillet. Les 17 et 18 juin, la saison sera officiellement ouverte avec deux soirées alors qu’une retransmission de la finale de Top 14 est prévue le 24 juin.

Un casting pour de la figuration //

La production organise un casting pour faire de la figuration durant le film. Plusieurs profils femmes comme hommes sont recherchés et devront être disponibles du 3 au 10 juin : des passants touristes, des clients de canoë-kayak et des clients tancada. Tarif : 150 € brut par jour + prise en charge des tenues et matériel. Candidature à castingcastelmorontsurlot@gmail.com en précisant nom, prénom, âge, taille, poids, téléphone, ville de résidences et des photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

90 − 82 =