Un guide du Routard consacré à la Vallée du Lot

Pour la première fois, une édition de l’emblématique guide du Routard sera exclusivement consacrée à un territoire lot-et-garonnais : la vallée du Lot et ses bastides.

0 Shares

Depuis bientôt 50 ans, le guide du Routard est la référence pour tout voyageur qui se respecte. Entre bonnes adresses et mise en valeur du patrimoine, cet ouvrage, édité par le groupe Hachette depuis 1975, contribue à valoriser les territoires de France et de Navarre, mais aussi de l’étranger. Un demi-siècle durant lequel le Lot-et-Garonne n’avait jamais eu l’honneur d’avoir une édition consacrée rien qu’à lui. Pour les touristes désireux de découvrir les charmes lot-et-garonnais, il fallait alors se contenter d’une vingtaine de pages dans un livre également consacré à la Gironde et aux Landes. Il est désormais l’heure de tourner la page avec l’édition Vallée du Lot et Bastides. Ce sont en tout 20 000 exemplaires qui inonderont les kiosques français et nos offices de tourisme. Un projet qui remonte à 2020, sous la houlette du SMAVLOT (Syndicat Mixte pour l’Aménagement de la Vallée du Lot), l’organe représentatif de ce territoire. « Le guide du Routard a lancé un appel à projet pour l’édition de 10 nouveaux guides, sur 10 nouvelles régions, rappelle Jacques Borderie, le président du syndicat mixte. Il fallait notamment remplir certaines conditions comme le nombre de restaurants, de gîtes ou de sentiers sur le territoire. En décembre 2020, nous avons eu la validation du jury. Il a ainsi fallu écrire : Hachette avait l’identité technique, nous avions la matière. » Les techniciens du SMAVLOT, en collaboration avec cinq établissements intercommunaux et leur office de tourisme*, ont ainsi planché sur ce guide devant mettre en valeur la vallée du Lot.

« La Vallée du Lot gagne à être connue »

S’il est beaucoup question ces derniers temps, quand on parle de tourisme en Lot-et-Garonne, de déterminer l’identité du territoire auprès du grand public, nul doute que ce guide du Routard leur permettra de placer le département sur une carte. Mieux encore, durant une centaine de pages, les touristes auront de quoi avoir l’eau à la bouche et l’envie de venir découvrir les nombreux charmes lot-et-garonnais. « N’ayons pas peur de le dire, cette Vallée du Lot, de Fumel à Aiguillon, est vraiment la plus belle partie de cette rivière, assure Jacques Borderie. Elle gagne à être connue et c’est aussi l’analyse qu’en a eu le Routard. » De Fumel à Damazan, de Castillonnès à Laroque-Timbaut, en passant par Villeneuve-sur-Lot : il y aura véritablement de quoi voir une somme de territoires, de paysages, de hauts lieux patrimoniaux et gastronomiques. Afin de financer le projet chiffré à plus de 42 000 euros, le SMAVLOT a pu bénéficier d’un financement européen à hauteur de 26 000 euros, alors que le Conseil départemental a participé pour 6 400 euros et les intercommunalités pour 8 000 euros. Lancé pour trois ans, le Guide sera réimprimé tous les ans avec de nouvelles informations et lieux à visiter à la clé. Ne reste plus qu’à quantifier les retombées de cetoutil marketing indéniable pour le territoire.

* Grand Villeneuvois, Fumel-Vallée du Lot, Confluent et Côteaux de Prayssas, Bastides en Haut Agenais Périgord, Lot et Tolzac.

Renseignements //

Guide du Routard, en vente à 4,90 € en kiosque, librairie et dans les offices de tourisme de la Vallée du Lot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + = 17