Sur le boulevard de la Marine, ça se passe aussi Chez Jo

Ouverte depuis le 3 janvier, la Bodega Chez Jo veut faire vivre aux Villeneuvois l’ambiance à l’espagnole. Une nouvelle offre dans le très animé quartier de la Cale.

0 Shares

Les débuts de la Bodega Chez Jo n’ont pas été de tout repos, c’est le moins que l’on puisse dire. Une première retardée à l’automne, alors que tout était prêt, puis une ouverture officielle, le 3 janvier dernier. La France est alors en pleine crise sanitaire, au cœur de la cinquième vague et le pass vaccinal allait être instauré quelques jours plus tard. « Il est vrai que le démarrage a été difficile, confesse sans détour José Gonzalez, le gérant de l’établissement. Mais petit à petit, la clientèle a pointé le bout de son nez. » Chacun trouve désormais son bonheur et José peut enfin plonger les clients dans l’ambiance qu’il préfère : conviviale et festive, avec un fort accent espagnol. Un véritable retour aux sources pour cet homme né en Espagne, à Madrid, et qui a enfilé plusieurs casquettes dans sa vie, dont celle de disc jockey à ses débuts. « Je voulais revenir à mes origines, non seulement d’un point de vue professionnel mais aussi en lien à mon pays de naissance. J’aime cuisiner et recevoir des gens, donc m’est venue l’idée de créer un lieu convivial comme si j’étais avec mes potes. » Un pari qui semble fonctionner et qui devrait prendre de l’ampleur cet été dans un quartier de la Cale très animé. « Les gens ont compris le concept et viennent profiter de mon ambiance à moi, à mi-chemin entre électro et latino. Depuis que j’ai sorti la terrasse, j’ai plus de visibilité et j’ai désormais des clients très fidèles qui viennent régulièrement, des personnes très bien. Cette bodega, c’est un endroit où même si les gens ne se connaissent pas, ils ont la possibilité de discuter entre eux. Il y a vraiment de beaux échanges qui se sont créés. »

Une gastronomie entre Espagne et France

Loin d’avoir la folie des grandeurs, José Gonzalez mise sur la qualité avant tout : « Il est hors de question que je déçoive mes clients. » Dans ce lieu qu’il décrit comme n’étant « ni un bar, ni un restaurant », ses clients peuvent venir prendre l’apéritif midi et soir – avec modération bien sûr – tout en ayant la possibilité de déguster quelques planches de tapas. « Je propose une carte assez conséquente de ce côté-là, avec les grands classiques espagnols, de la charcuterie 100% ibérique, du fromage espagnol, mais aussi un brebis local venant d’une productrice de Boudy-de-Beauregard. » Côté boissons, même son de cloche avec de l’Estrella, bière pression espagnole, de la Desperados ou des bières aux fruits rouges, « pour plaire aux dames. » Pour les vins, ce sont les produits français qui sont majoritaires. « Toutes les régions sont représentées mais je cherche encore à faire rentrer un vin lot-et-garonnais. Cela devrait arriver très vite… » Et pour assurer le service, José Gonzalez s’adonne à une séance de sport tous les jours. La cuisine est au sous-sol, la salle au rez-dechaussée -et il est seul à devoir tout assurer. Ajoutez à cela une petite salle isolée en hauteur pour les groupes souhaitant plus de calme et vous n’avez plus besoin d’un abonnement fitness ! « Dès que je le pourrai, j’embaucherai quelqu’un pour m’épauler. Ce sera d’abord pour l’été puis pour le service du soir à l’année si l’affaire tourne bien. » En incluant également une formule du midi à 10 € avec un classique madrilène au menu (œuf au plat, panceta, patates), la Bodega Chez Jo vient mettre du soleil dans les journées du quartier de la Cale.

Renseignements //

Bodega Chez Jo, 30 boulevard de la Marine à Villeneuve-sur-Lot. Ouverture le lundi de 17h à 20h, du mardi au samedi de 10h à 14h et de 17h à 20h (fermeture à 21h le jeudi, vendredi et samedi).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 2 = 5