Une dynamique déjà perceptible sur le Technopole Agen Garonne

Petit à petit, les terrains disponibles sur le Technopole Agen Garonne (TAG) à Saint-Colombe-en-Bruilhois, se font rares. Dix entreprises sont déjà en activité sur la zone, cinq chantiers sont en cours, et d’autres encore sont à venir...

0 Shares

Avec pas moins de 85 hectares ouverts à l’urbanisation, dont plus de 40 déjà vendus à des entreprises, le Technopole Agen Garonne semble partir sur une bonne lancée, attirant la convoitise d’acteurs majeurs du département, et plus encore. Cette zone, certifiée Haute Qualité Environnementale, stratégiquement située tout proche du futur échangeur autoroutier qui sera mis en service fin 2022, début 2023 au plus tard, et proposant de grands espaces pour la construction de projets d’envergure, semble avoir toutes les qualités nécessaires au développement des entreprises… La genèse du projet remonte à 2009, à l’initiative du Pays de l’Agenais. « Compte tenu, d’une part, de la quasi-pénurie de foncier économique à cinq ans, (et singulièrement sur l’agglomération agenaise), d’autre part de l’extrême hétérogénéité qualitative des zones d’activités économiques, et enfin des concurrences développées sur des agglomérations de rang comparable à celle d’Agen, il est impératif d’impulser la mise en marché de sites économiques à la fois de grande ampleur et d’ambition qualitative avérée », pouvait-on lire dans un programme établit cette année-là. Après un travail de recensement et de prospection du foncier disponible, les regards se sont rapidement portés vers la commune de Sainte-Colombre-en-Bruilhois, présentant de nombreux atouts. Plus de dix ans plus tard, le rêve est devenu réalité pour l’Agglomération. Actuellement, dix entreprises sont en exploitation, issues de secteurs divers. Parmi celles-ci, la plateforme U Log et ses 200 salariés, qui a quitté son entrepôt de Bon-Encontre pour voir plus grand ; l’imprimerie IGS qui a regroupé sur la zone deux activités ; le transporteur Satar ; le spécialiste des constructions métalliques Sud-Ouest Montage, ou encore Chabrié, expert de l’isolation frigorifique.

Rencontres entre voisins

Pour favoriser les bonnes relations entre voisins, l’Agglomération d’Agen a organisé en juillet 2021 un premier évènement pour réunir les dirigeants installés, qui a rencontré un franc succès. « La volonté qui se dégage de cette initiative est que chacun se connaisse un peu mieux », assure Olivier Grima, vice-président de l’Agglo en charge de l’économie. Une seconde rencontre a été organisée il y a quelques jours au sein de l’impressionnant siège de Bepco/ TVH France, leader mondial dans la fourniture de pièces de rechange et accessoires pour tracteurs et matériels agricoles. « Je suis ravi de vous accueillir chez nous, et je tiens à remercier avant tout Olivier Grima et ses équipes d’avoir cru en notre projet. Nous étions locataires de plusieurs sites au Passage d’Agen et à Villeneuve-sur-Lot, nous devions nous réorganiser, ce que nous avons réussi à faire ici », souligne Amaury Salaün, directeur général. Il a profité de ce moment pour révéler un « scoop », puisqu’une extension du bâtiment est d’ores et déjà prévue pour accompagner le développement du groupe, un an et demi après son installation. « Nous avions une réserve foncière de 12 000 m2, que nous allons exploiter prochainement avec l’objectif ambitieux d’être opérationnels sous deux ans », dévoile-t-il. Un exemple des belles dynamiques qui se dégagent déjà des entreprises en activité… Et le ballet des camions continue sur la zone, avec d’autres chantiers en cours, dont certains devraient être achevés à la fin de l’année. Le siège de Fonroche avance à grands pas, le bâtiment ayant monté à une vitesse fulgurante depuis trois mois. Le grand déménagement est espéré pour fin novembre… À côté, les futurs locaux de l’entreprise Nutrivet commencent doucement à se dessiner. Un peu plus loin, le chantier de Maison Briau, une enseigne du groupe Gozoki et spécialisée dans la fabrication de produits frais et surgelés, bat son plein. Ce bâtiment flambant neuf de près de 10000 m2 lui permettra d’étendre son usine et de développer ses activités. Enfin, rappelons que le futur siège de la Saur, qui s’occupe notamment de la distribution d’eau potable pour l’Agglomération, est en train de voir le jour sur le TAG, tandis que plus récemment, l’intercommunalité a annoncé la création d’un campus de l’innovation, avec un nouveau site pour l’école Sud Management, et un incubateur pépinière d’entreprises complémentaire à celui de l’Agropole… Le pari semble bel et bien réussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 87 = 88