Le CFA La Palme met à l’honneur ses meilleurs apprentis

La Chambre des métiers et de l'artisanat a récompensé les meilleurs apprentis ayant fréquenté le CFA La Palme et qui se sont distingués sur les concours « Un des meilleurs apprentis de France » entre 2019 et 2022.

0 Shares

La Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) a organisé une vaste séance de rattrapage au sein de son centre de formation des apprentis (CFA La Palme). Depuis 2019, les participants et participantes aux concours « Un des meilleurs apprentis de France » (MAF) n’avaient pas pu être honorés. Devant leurs parents, professeurs et maîtres d’apprentissage, c’est désormais chose faite. Jean-François Blanchet, président de la CMA, rappelait d’ailleurs leur rôle crucial dans le parcours d’un élève. « Je sais à quel point cela peut être difficile s’il manque un maillon dans la chaîne. » Ils ont ainsi été 18 à recevoir les félicitations de l’assemblée alors que La Palme compte aujourd’hui près de 850 apprentis. « Vous êtes en train de passer des caps, rappelait le président. La vie n’est pas toujours facile et je sais de quoi je parle car je suis aussi passé par là. Vous avez un métier aujourd’hui et toute la vie devant vous pour évoluer et découvrir des choses. La Chambre des métiers et de l’artisanat sera toujours là pour vous accompagner dans vos projets.»

Des destins d’exception

Charles Pozzobon et Lilian Charles, meilleurs ouvriers de France, étaient également de la partie afin de remettre les médailles MAF reçues lors de concours départementaux, régionaux et nationaux. « Vous êtes la fierté de la profession, disait avec engouement ce dernier. Tous les collègues ont besoin d’avoir un meilleur apprenti de France dans son équipe. C’est votre meilleure arme et votre carte de visite pour vivre dans les métiers de l’artisanat. » Des parcours d’excellence parmi lesquels figure Marceau Fronteau, médaillé d’or en 2020 sur les trois concours en cuisine froide et donc sacré comme « Un des meilleurs apprentis de France. » Ce fils d’un artisan boulanger-pâtissier, reconnu sur Tonneins, a fait son apprentissage chez un Michel Dussau très fier de son poulain. Il effectue actuellement son brevet professionnel chez Philippe Etchebest, au sein de son établissement Le Quatrième mur à Bordeaux. Un chemin doré qui devrait l’emmener au sein du nouveau restaurant d’Hélène Darroze, à Londres. Autres destins marquants, ceux de Noëmie Priser et Gwenaëlle Karm en carrosserie automobile, des milieux éminemment masculins. La première a reçu la médaille d’argent départementale en réparation alors que la seconde a reçu l’or en Lot-et-Garonne et en Nouvelle-Aquitaine, pour la catégorie peinture en carrosserie automobile. Elle n’avait malheureusement pas pu participer au concours français, où ses professeurs la voyaient tout en haut. Nos apprentis ont du talent et près de 60 % d’entre eux finissent par fonder leur entreprise. Un pilier important de l’économie lot-et-garonnaise.

Lucas Dalmolin, médaille d’or départementale et argent régionale 2022 en peinture des carrosseries automobiles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 3