Le cabinet Tolot, un interlocuteur privilégié en matière d’assurance de prêt

L'accession à la propriété, c'est aussi passer du temps à prospecter dans le but de trouver la meilleure offre pour son assurance de prêt immobilier. Sur cet aspect, le cabinet Tolot tire son épingle du jeu grâce à son expertise, et connait un engouement grandissant.

0 Shares

C’est une demande qui explose. Depuis deux ans, les aspirants à la propriété, qu’elle soit principale ou secondaire, ont de plus en plus tendance à délaisser les organismes bancaires au profit des professionnels du courtage pour souscrire leur assurance de prêt. Une évolution qui n’a pas échappé à Quentin Iachemet, conseiller au sein Cabinet Tolot, la référence en matière d’assurances sur Agen depuis 1994. « Il y a trois ou quatre ans, nous montions environ cinq dossiers de ce type par mois. Aujourd’hui, la demande a triplé explique-t-il. La raison est simple, jusqu’à peu, la concurrence n’existait pas ou peu. Lorsque les gens s’engageaient avec leur banque pour un prêt, ils s’assuraient dans la foulée. Progressivement, ils se sont rendus compte que il était possible de trouver bien moins chers. »

Conseil et proximité

Un secteur de plus en plus concurrentiel sur lequel le cabinet Tolot, agence indépendante, a su s’imposer en peu de temps. « Nous travaillons avec une dizaine de compagnies en matière d’assurance de prêt poursuit Quentin Iachemet. Cela nous permet de proposer, à garanties équivalentes, des taux bien plus intéressants. » Le résultat ? Des tarifs ultra concurrentiels assortis, bonus non négligeable, d’un accompagnement sur-mesure. « Nous sommes très attachés au conseil, à l’humain et à la convivialité insiste Quentin Iachemet. Nous nous occupons de tout de A à Z pour nos clients et ce, jusqu’à la résiliation de leur ancienne assurance. Chez nous, qui plus est, tout se passe à l’agence, nous ne travaillons pas avec des plateformes. Si, demain, vous avez le moindre souci, la seule chose que vous ayez à faire c’est de pousser notre porte. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 + 8 =