Le SUA, c’est du solide

On ne l’arrête plus. Le SUA LG a enchaîné la semaine dernière sa quatrième victoire de suite sur la pelouse du Stade Montois. Un succès qui procure un changement de statut au sein de cette Pro D2. Ainsi, les Agenais doivent maintenir leur dynamique exceptionnelle contre Vannes vendredi, à 21h.

0 Shares

Là, ça devient sérieux. Le SU Agen a, l’espace de 24h, été assis sur la toute première place du championnat avant la victoire d’Oyonnax à Béziers. C’est au terme d’un match aboutit en tout point contre Mont-de-Marsan que les Agenais se sont octroyé cette place dans les plus fines hauteurs du classement. Pour rappel, le Stade Montois, avant la rencontre, était 4ème, juste derrière les Agenais. Cependant, il restait sur une invincibilité à domicile entamée en avril 2021. Le défi était de taille pour les Lot-et-Garonnais, et ils leur ont offert un SUA des grands soirs. D’abord pénalisé en début de match, Agen a rapidement repris le contrôle de l’affrontement grâce à sa maîtrise en touche et en défense. Mathieu Lamoulie a débloqué le compteur, puis a été suivi par Iban Etcheverry à la suite d’une course de 40m. Jamais inquiétés, les « Bleu et Blanc » ont même rapporté le point de bonus offensif (performance qui n’avait plus été réalisée à l’extérieur depuis avril 2014).

Agen est dorénavant l’équipe à battre

Avec ses quatre victoires en cinq déplacements, le SUA ne passe plus inaperçu au sein de la seconde division. Lui, qui était encore récemment vu comme une formalité pour certaines équipes, est maintenant redouté. Un changement de statut qui galvanise le troisième ligne et capitaine du SUA Vincent Farré. « On sent qu’on commence à faire peur et c’est mieux d’être craint que de ne craindre l’adversaire. Maintenant, il faut l’assumer en élevant constamment le niveau de jeu. »

Gare aux Bretons

SI l’on a souvent mis en parallèle le nombre de points du SUA LG et les objectifs annoncés lors du premier bloc, le problème a été vite réglé sur cette seconde série de cinq matchs. Comme au début de saison, le manager Bernard Goutta avait fixé un objectif sur ce deuxième bloc. « Si on ramène encore 12 points à la fin de la série, alors le bloc sera réussi ». Mission accomplie pour les joueurs qui ont récupéré 14 points en trois matchs. A présent, le SUA doit se défaire de Vannes, 3ème de Pro D2 et prêt à frapper un grand coup. « C’est une équipe à l’anglaise, très précise dans tout ce qu’elle fait. On n’entend pas trop parler d’elle, mais elle fait un super parcours », précise le capitaine. Un affrontement entre deux membres du trio de tête pour vérifier si « Armandie est une forteresse », comme le souhaite Vincent Farré.

Vie de groupe :

Longues absences pour Takulua et Rokoduru

On le craignait, la blessure de Sonatane Takulua survenue contre Aurillac (le joueur avait fait une rechute sur son mollet) devra l’éloigner des terrains un peu plus longtemps que prévu. De plus, l’international Tongien a rejoint sa sélection dimanche malgré la blessure pour préparer la tournée de novembre. Aussi, les premiers examens ne sont pas rassurants pour l’ailier fidjien Timilai Rokoduru. Le joueur s’est blessé aux adducteurs à l’entraînement en début de semaine dernière. Il devrait manquer au total cinq mois de compétition. Pour les remplacer, la venue d’un joker médical qui pourrait combler les deux postes est envisagée par le staff. Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 4 =