Le Beatbox Festival revient enflammer Agen 

Les 31 mars et 1er avril prochain, le Florida accueillera sa sixième édition du Florida Beatbox Festival. Un évènement désormais bien ancré dans la cour des grands du beatbox.

0 Shares

« Agen devient la capitale internationale du beatbox ». Par ces mots, Florent Beneteau, directeur du Florida, témoigne d’un petit évènement qui est devenu grand. Pour sa sixième édition, le 31 mars et le 1er avril prochain, le festival du Beatbox au Florida va encore attirer du monde, pour voir du lourd. « C’est devenu un événement qui ne cesse d’évoluer et de grandir à l’échelle locale, régionale, nationale, et même internationale ».
Projet majeur dans la programmation du Florida, c’est désormais une date marquée dans le calendrier de la crème de la crème des beatboxeurs. Malaisien, américains, belges, britanniques, chinois, toutes les nations migrent vers Agen pour démontrer tout leur talent dans le milieu du beatbox. Né dans les années 70 aux États-unis dans les zones berceaux de la culture hip-hop, cette musique réalisée uniquement avec la bouche, la gorge ou le nez, a su petit à petit se rependre en France et faire des naître des grands artistes du milieu. 
« Depuis le premier championnat de France en 2006, le beatbox ne cesse de grandir avec son côté compétition et son côté créatif », explique Tioneb Human Beat Pop, beatboxeur à l’origine du festival avec le Florida. Par rapport à d’autre festivals, le festival de beatbox Agenais dispose de véritable forces dans le milieu des festival. « Souvent, les artistes ne sont pas défrayés, ne touchent absolument rien. Là, on participe à leurs frais de déplacement, ils touchent un petit quelque chose ainsi que des prix avec le concours », continue Tioneb. « De plus, on a une belle salle, avec une acoustique de qualité, chose qu’il n’y a pas dans tous les festivals ». 

Un champion et vice champion de monde à Agen

Ce festival, qui invite à la création venue d’ici ou d’ailleurs, verra sur sa scène la crème de la crème du milieu du beatbox. La journée du vendredi sera dédiée à la mise en lumière du milieu avec le duo Rogue wave, actuellement en résidence au Florida et composé du champion et vice-champion en titre du GBB (championnat du monde) qui livreront un « show virtuose et innovant mettant en lumière la puissance créative du beatbox » qui ouvrira la soirée. Puis, nouveautés de l’année, une création surprise, H2Gang, made in Florida où trois beatboxeurs de haut-vol proposeront chacun un titre original arrangé spécialement pour un orchestre mystère avant les imposed battles, nouveau concept de battle avec rounds improvisés sur une base musicale imposée. 
Le samedi sera dédié aux battles traditionnelles, face à un jury de haut niveau qui regroupe quatre nationalités. River et Colaps (Fr), formant le duo Rogwave, impressionnants leur art même pour les novices, Graycloud, lauréat des battles du Florida, Hobbit et FootboxG clôturent ce pool de pointures du milieu. Ils jugeront les battles du samedi en un contre un dans la plus pure tradition. Avec un top 8 composé des meilleurs beatboxeurs de la planète : Heartzel (Malaisie) NaPom (USA), Stitch (Malaisie), Vino (Canada), Den (Canada), Tunecinoo (Tunisie) et PACMax (France). Un événement à découvrir ou redécouvrir entre amis, en famille et à ne surtout pas rater. 

Un festival hors des murs 

Le Florida beatbox festival ne s’arrête pas aux murs de la salle de spectacle agenaise. Il ira à la rencontre des Agenais pour diffuser la culture du beatbox partout dans l’agglomération agenaise.  Le vendredi 24 mars, Rogue Wave se produira place de Montanou à Agen pour un concert gratuit en continuité des projets entamés avec le Labo du Florida (réalisation du son d’un clip). 
Le jeudi 30 mars Rogue wave se rendra en prison, à la Maison d’arrêt d’Agen, pour un showcase et un temps de rencontre.  Le beatbox s’invitera également au collège de Baudre dans le cadre d’un projet global entamé il y a des années avec de Baudre, les deux concurrents malaysiens iront à la rencontre d’une classe Euro pour un échange en Anglais. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 2 =