Les Mcdonald’s de l’Agenais entament leur révolution

Avec l’arrivée de Sezana Beaufils comme gérante, les restaurants du Pin, d’Agen-Sud et de Boé ont amorcé une profonde transformation avant l’arrivée d’un quatrième petit frère à Estillac.

0 Shares

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, tous les « McDo » ne se ressemblent pas. Dans l’ombre de l’image projetée par cette marque parmi les plus puissantes au monde, chaque franchisé dispose d’une marge de manœuvre pour imposer sa patte dans ses établissements. Agen en est un exemple frappant. Au tout début de l’année 2022, Eric Arnoux–l’homme qui avait implanté l’enseigne dans le département–a cédé trois de ses restaurants à Sezana Beaufils. Cette dynamique entrepreneuse connaît bien la maison puisqu’elle dirigeait deux McDonald’s du côté de Lille au cours de la dernière décennie (une création et un rachat). « Poursuivre cette aventure dans le Sud-Ouest était un vrai choix de cœur pour moi », affirme Sezana. Si elle est volontairement restée discrète vis-à-vis des médias, elle a n’a toutefois pas tardé à mettre en marche une petite révolution. « J’ai d’abord passé un maximum de temps sur le terrain, explique-t-elle. J’aime être au contact du vivant, connaître les gens, comprendre le métier de chacun et pouvoir être là en cas de coup dur. » En même temps qu’elle prenait ses marques avec ses nouveaux collaborateurs, elle lançait un triple chantier d’envergure : la transformation complète des restaurants du Pin, d’Agen-Sud (rond-point Saint-Jacques) et Boé (Géant-Casino).

Une transformation réussie au Pin

C’est au niveau du premier, rouvert le 23 mars après une courte fermeture pour travaux, que le résultat est le plus spectaculaire. Dans ce lieu qui a connu quelques problèmes par le passé, au point de nécessiter la présence d’un vigile à l’entrée pendant un temps, la sérénité prédomine à nouveau. L’environnement est plus sécurisé et la terrasse a été clôturée pour être ainsi coupée du parvis. Une nouvelle ligne de production a été ajoutée en cuisine afin d’accélérer encore le service. La décoration intérieure a quant à elle été entièrement remaniée dans un style plus lumineux et chaleureux avec une utilisation massive du bois. « Il faut savoir qu’il n’existe pas un concept McDonald’s prédéfini, précise la nouvelle gérante. Chacun peut venir piocher dans un catalogue les éléments de déco et le mobilier qu’il souhaite pour créer son univers. Pour ma part, je voulais vraiment ce qu’il y a de mieux pour instaurer une atmosphère cosy et authentique avec de beaux matériaux. Cela concerne aussi bien les clients que les équipiers à qui je veux fournir les meilleures conditions de travail. On parle d’un investissement financier très conséquent mais cela valait le coup. » Les deux autres restaurants ont peu ou prou suivi la même logique dans le but de « créer une continuité ».

Un « petit bijou » à Estillac

Les grands travaux ne sont pas finis avec l’arrivée imminente d’un nouvel établissement à Estillac, tout près du parc Walygator-Aqualand et Monky. L’ouverture est prévue un peu avant la mi-juillet. Sezana Beaufils promet déjà « un petit bijou ». Celui-ci sera doté de quatre lignes de productions, d’équipements de nouvelle génération plus ergonomiques, d’un McCafé, d’un drive « double delivery », et d’un système de coupe-file par géolocalisation (commande en click&collect livrée sur le parking sans passer par le drive). Cela va également occasionner de nombreuses créations de postes. Une bonne nouvelle sur le front de l’emploi !

Près de 70 postes à pourvoir

Avec la construction en cours d’un nouveau restaurant McDonald’s à Estillac, une vaste campagne de recrutement a été lancée. « Nous cherchons environ 70 personnes pour intégrer l’équipe. Tous les types de contrats seront proposés. Nous prenons des jeunes dès l’âge de 16 ans mais aussi de plus en plus de séniors. Nous embauchons également des personnes en situation de handicap avec des postes adaptés », détaille la gérante Sezana Beaufi ls, insistant au passage sur « la belle aventure que constitue une ouverture ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

41 + = 42