Agen : L’Agglomération d’Agen labelliséeTerritoire d’Industrie

Ce mercredi 15 novembre, l'Agglomération d'Agen a présenté sa labellisation en tant que Territoire d'industrie. Une belle récompense et un véritable coup de pouce pour une véritable locomotive économique.

0 Shares

L’attractivité d’un territoire, cela passe d’abord par l’essor de son industrie. C’est ainsi que l’Agglomération d’Agen, déjà forte d’un territoire dynamique de par ses industries agroalimentaires, logistiques, pharmaceutiques et dorénavant ses entreprises d’énergie (Total Energie Biogaz, Fonroche, EdenSolar…) s’inscrit désormais sous le label Territoire d’Industrie. Créé en 2018, l’initiative lancée par l’État en 2018 s’inscrit dans une stratégie de reconquête industrielle et de développement des territoires. « Historiquement, la première agglomération lot-et-garonnaise a entré dans le dispositif était Val de Garonne. Un second appel à candidature a été lancé et l’Agglomération d’Agen a présenté un dossier en septembre dernier, un dossier de qualité qui a été soutenue par un avis très favorable de la part du préfet », détaille Florent Farge, secrétaire général et sous-préfet de l’arrondissement d’Agen. « C’est une fierté d’avoir été retenu », reconnaît Olivia Grima, Vice-Président de l’Agglomération d’Agen en charge du Développement Economique. « Nous avons la conviction d’un potentiel énorme de notre territoire, l’Agglo à une carte à jouer. » Grâce à cette labelisation, qui met en valeur le dynamisme industriel et économique lot-et-garonnais, l’Agglomération va notamment pouvoir s’appuyer sur le soutien de l’entreprise Total Energie Biogaz, qui co-pilote le projet. 

Quatre grandes ambitions 

La sélection du territoire va permettre également de bénéficier d’une « boite à outil complète pour soutenir l’ingénierie et l’investissement » avec : un renforcement de l’animation et de l’ingénierie locale via la mise en place de chefs de projets, co-financé par l’Etat à hauteur de 30 000 € comme l’a expliqué le sous-préfet. Mais aussi avec un soutient aux investissements industriels productifs dans le territoires, sur des filières avec fort enjeu de réindustrialisation, et un soutient aux investissements our le développement des compétences, en réponses aux besoins industriels (écoles de production, plateau technique, etc…) 

L’industrie, base de l’irrigation de services 

Comme l’a souligné Frédéric Péchavy, président de la chambre de commerce et d’industrie 47 (CCI 47), une industrie forte sur un territoire c’est «  la base du développement. Une industrie florissante, c’est l’irrigation du territoire de services, d’activité et de commerce. 
Et si le technopole Agen Garonne (TAG) a naturellement été mis en avant lors de la présentation de cette labellisation, ce mercredi 15 novembre, les responsable présent ont souligné que ce Territoire d’Industrie, c’était toute la zone géographique de l’Agglomération. Si La TAG est une formidable locomotive, c’est un vaisseau amiral avec du foncier, un positionnement géographique idéal l’attractivité du territoire ne s’arrête pas à celle ci. « Nous avons des entreprises dynamiques, des locomotives économiques comme on peut le voir avec De Sangosse, récompensée par le programme France 2030, qui est une entreprise historique du territoire mais aussi UPSA, Curia…», a appuyé Olivier Grima. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 1 =