Agen : quid des travaux du Pont de pierre ?

D’ici quelques semaines, il sera l’heure de la grande inauguration de Camélat, le pont du 21ème siècle. Cette inauguration signifiera-t-elle donc la fermeture du pont de pierre pour travaux en suivant ? Pas si sûr, ou du moins, pas tout de suite.

0 Shares

« S ’ils ferment le Pont de pierre, ça va être le gros bazar », peste Camille, étudiante qui fait les allers-retours Agen-Nérac en passant par le Pont de pierre. Le Département avait en effet annoncé que le pont emprunté par pas moins de 30 000 automobilistes par jour allait avoir besoin d’un petit coup de jeune entre 2024 et 2025. Le pont actuel date des années 1970 et avait remplacé le premier édifice construit sous ordre de Napoléon. Il est aujourd’hui l’un des points d’accès privilégiés pour entrer et sortir de la cité préfecture par les automobilistes. Pour coller avec les nouvelles volontés et normes de circulation, le Département a prévu de passer un coup de jeune à l’édifice pour une somme approchant les 3M d’€ : Les voies, en gardant leur configuration de 2X2 voies seront conservées, une nécessité au vu du nombre d’automobiliste traversant la Garonne chaque jour mais aussi la création de deux nouvelles pistes cyclables et de l’élargissement des trottoirs, entraînant la suppression d’une voie de bus. « Je ne vois pas comment on pourrait fermer entièrement le pont », réfléchit Sarah, qui emprunte le pont à vélo tous les matins. « Même si les cyclistes peuvent emprunter la passerelle ou le Pont-Canal, pour les gens qui sont obligés de prendre les voiture c’est quasi impossible et ça va boucher les deux autres ponts à mon avis. » « Il faut bien faire des travaux partout », sourit cet automobiliste passageois. « Après, je pense que comme tout, cela va être bien réfléchi. On ne peut pas fermer le Pont de pierre mais c’est sûr que ça bouchonnera sans doute un peu plus. »

Une fermeture pas encore actée

L’ouverture de Camélat devrait permettre de désengorger le pont et d’offrir une solution alternative pour rejoindre la cité préfecture. Si elle avait pour autant été avancée, l’hypothèse d’une fermeture totale du pont ne devrait plus être à l’ordre du jour. Beaucoup de choses restent encore à décider concernant les travaux du Pont de pierre. La période qui devrait sans surprise tourner autour des vacances scolaires, la durée des travaux, le phasage mais aussi les modalités de fermeture du pont. Aux dernières nouvelles, celui ci ne devraient finalement plus être totalement fermé, une mesure qui prend en compte la présence de nombreux commerces sur l’avenue de la Marne qui profitent du passage ininterrompu de véhicules qui n’ont d’autres choix que de passer par le pont et dont certains avaient déjà commencé à faire remonter leur inquiétude à bon entendeur. Si certains reconnaissent qu’il s’agit là « de travaux sûrement nécessaires, si au moins cela permettrait de désengorger le pont », ils ont préféré être prudents. « Beaucoup d’entre nous ont appris les travaux dans la presse mais finalement, rien n’a l’air d’être encore fait. Mais comme on dit, mieux vaut prévenir que guérir », nous confie cette commerçante passageoise. Reste encore également avant le début des travaux d’effectuer les consultations d’usage avec les entités directement concernées par le pont à savoir les villes du Passage, d’Agen mais aussi avec l’Agglomération et la Région qui ont sous leur coupe les réseaux de transports.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 3 =