Economie : les magasins Casino du Passage d’Agen et de Boé passent sous la bannière Intermarché

Les Casino de Boé et du Passage d’Agen seraient-ils enfin fixés sur leur sort ? C’est ce qui semble se dessiner avec l’annonce (encore non officielle) d’une reprise des deux supermarchés par Intermarché.

0 Shares

On en sait enfin un peu plus sur la reprise des deux Casinos de l’Agenais. Pour rappel, le groupe Casino est sous le coup, depuis la fin de l’année 2023, d’une procédure de sauvegarde accélérée provoquée par la dégradation significative de la performance opérationnelle du groupe, principalement tirée par ses enseignes d’hypermarchés et de supermarchés Dans ce contexte, et suite à la décision du Groupe Casino, désormais dirigé par un consortium d’actionnaires mené par le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, actionnaire de l’hebdomadaire Marianne, de mener à bien un processus de cession de ses hypermarchés et supermarchés. Le consortium d’actionnaires était entré en négociations exclusives avec Intermarché et Auchan en vue de la cession de la majeure partie du parc d’hypermarchés et de supermarchés dès le 2ème trimestre 2024. Lundi 22 janvier, l’Intersyndicale, relayée par nos confrères d’Actu.Fr a publié la liste des 313 enseignes que se partageront les groupes Casino et Auchan.

Boé et Le Passage sous Intermarché ?

L’Agenais comptait deux établissements sous la bannière Casino. À Boé et au Passage, ces derniers passeront finalement sous le drapeau du groupe des Mousquetaires, chose assez surprenante quand on sait que le supermarché de la Demi-lune et son homologue boétien sont déjà à proximité de deux enseignes Intermarché (dont, au Passage, un supermarché récent). Cette liste reste néanmoins, selon la direction de Casino, susceptible d’évoluer d’ici à ce qu’elle soit présentée à l’intégralité des salariés groupe. Du côté de l’Agence France Presse, on parle d’un aboutissement des négociations au 31 janvier. Concernant le maintien des emplois du groupe, 50 000 au total, les repreneurs se seraient engagés à en conserver le maximum bien que 6 000 suppressions ait été avancées toujours selon AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

77 − = 74