Villeneuve-sur-Lot : Gilbert Montagné, Black M, Saults… En route pour les Musi’Cales 2024

Le rendez-vous estival et musical de la Bastide revient dès le 11 juillet, non seulement sur les bords du Lot, mais aussi encore une fois sur l'herbe du parc Saint-Cyr. Toujours gratuites, les Musi'Cales dévoilent une programmation renforcée, mais toujours prometteuse.

0 Shares

L’an passé, en se déplaçant de son historique lieu de résidence, sur le site de la Cale, en bord du Lot, les Musi’Cales de Villeneuve-sur-Lot avaient perdu une partie de leur identité. Mais cela, ce n’était que sur le papier. Car la « marquante » expérience du parc Saint-Cyr avait finalement largement dépassé les attentes l’été dernier. Au total, ils étaient près de 15 000 à s’être amassés devant l’ancien hôpital pour écouter les concerts de Kyo, Cats On Trees, Mouss et Hakim ou encore Faut qu’ça Guinche.

Difficile donc de revenir exclusivement sur la Cale de la marine après avoir connu un tel succès ailleurs. C’est pourquoi la Ville a décidé de multiplier les heureux, en organisant les Musi’Cales, autant sur les bords du Lot, que dans le parc Saint-Cyr : « Toutes les analyses ne sont pas encore terminées sur la Cale, mais les soucis ne concernent pas la partie où la scène est installée, donc on peut réanimer cet endroit », témoigne le premier édile Guillaume Lepers. Dotée d’une jauge de 1400 spectateurs maximum, la Cale permettra de recevoir des concerts de qualité mais plus restreints en matière de capacité d’accueil que son homologue de Saint-Cyr où, une fois de plus, de gros événements sont retenus.

Trois mercredis à Saint-Cyr

Vous l’aurez compris, pour diviser l’événement en deux lieux, il faut multiplier les dates. Les Musi’Cales version 2024, ce seront sept concerts contre quatre l’an passé. Si le site de la Cale recevra quatre concerts, le parc, lui, en accueillera trois. Ainsi, le maire réalisera le souhait de voir « des événements toutes les semaines de l’été à Villeneuve. Pour les personnes qui ne peuvent pas partir en vacances, je pense qu’on se doit de leur offrir un peu de magie ici. » Et pour ceux qui craindraient une enveloppe événementielle explosée par cette augmentation de rendez-vous, la Ville se veut rassurante : « Programmer des artistes sur des concerts gratuits nous offre des tarifs préférentiels, donc on ne déborde pas de notre budget. »

Pour ce qui est desdits artistes donc, vous retrouverez tout d’abord à Saint-Cyr le groupe Saults le 11 juillet. Une date particulière pour un concert tout aussi particulier, puisqu’il suivra l’arrivée du Tour de France à Villeneuve-sur-Lot ce jour-là. Saults devra se charger d’animer ce qui est déjà appelé « le concert du Tour de France » dans la Bastide. Saults, c’est un duo de Villeneuvois qui gravit les échelons de l’autre côté de la Manche, à Londres. Une pépite locale à découvrir en somme.

Au suivant maintenant, le 31 juillet, c’est Gilbert Montagné qui animera les Musi’Cales. Un événement qui saura attirer du public à coup sûr. D’ailleurs, au jeu des pronostics, la Ville « pense attirer 8000 personnes ce soir-là », à voir si l’artiste de 72 ans pourra battre le record d’affluence au parc établi par Kyo.

Enfin, le 7 août, c’est l’illustre ancien membre de la Sexion d’Assaut, Black M, qui sera en concert à Villeneuve. Là encore, un visage et des musiques qui ont su s’établir sur la scène musicale francophone cette dernière décennie.

On rendra hommage à la Cale

Pour les quatre derniers concerts, sur les bords du Lot donc, ce sont des « tributes » ou des hommages à de grands artistes qui seront interprétés par des spécialistes. Des concerts qui prendront place les vendredis soir, pour compléter l’offre événementielle sur place, le site accueillant déjà les marchés de producteurs de pays à cette période de l’année les vendredis. La première date arrêtée est le 19 juillet, avec un hommage à la plus célèbres des chanteuses francophones : Céline Dion. Le 26 Juillet, c’est Nino ferrer qui sera mis à l’honneur via un spectacle dont il est l’unique source d’inspiration. Le 2 août, ce sont les musiques de Téléphone qui résonneront sur la Cale et enfin, le 23 août, celles de Supertramp.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 37 = 41