Agenais : la gendarmerie de Pont-du-Casse officiellement inaugurée

augurée ce vendredi matin, la nouvelle brigade de gendarmerie de Pont-du-Casse, opérationnelle depuis 20 jours, a attiré élus et habitants. Transformée en lieu et place de l'ancienne maison pour Tous pour 150 000 €, elle renforce la sécurité de sept communes environnantes.

0 Shares

Officiellement en service et inaugurée. Un peu plus de 20 jours après sa mise en service officielle, la nouvelle brigade de gendarmerie de Pont-du-Casse a été finalement inaugurée ce vendredi matin. 
En présence de nombreux élus agenais, mais aussi Sophie Borderie, présidente du Département, les sénateurs Michel Masset et Christine Bonfanti-Dossat et les députés Annick Cousin et Michel Lauzzana, la cérémonie organisée à attirer un grand nombre de spectateurs curieux de découvrir cette nouvelle brigade. Dans un temps record, la Ville de Pont-du-Casse a transformé son ancienne maison pour tous, qui était une salle dédiée à notre tissu associatif, en brigade territoriale autonome. Pour un investissement de 150 000 €, cette nouvelle brigade couvrira les besoins des communes de Foulayronnes, Colayrac, Bajamont, Castella, Monbalen, La Croix-Blanche et Saint-Antoine-de-Ficalba. Auparavant, ces communes devaient se rabattre soit sur Laplume puis Puymirol soit sur Aiguillon, représentant ainsi 45 % des interventions de ces autres brigades sur un territoire qui est un bassin de vie d’à peu près 16 000 habitants.

Une brigade provisoire « faite pour durer »  

Cette brigade n’est pas l’emplacement définitif. En effet, cette brigade inaugurée ne sera que provisoire mais « un provisoire de qualité, fait pour durer » comme l’avait précisé Christian Delbrel, maire Cassipontain. En effet, à terme, ceux-ci devraient investir leurs locaux définitifs plus tard, sur un terrain fléché par la municipalité et situé à quelques centaines de mètres. Là, sur 8000 m², le bailleur Domofrance fera sortir de terre 15 logements.

En attendant, cet emplacement provisoire n’a pas de quoi rougir et à d’ailleurs été salué par le préfet Daniel Barnier : « Il était impératif de renforcer la sécurité publique, tant en matière de sécurité routière que de lutte contre les violences intra-familiales, des problèmes particulièrement aigus dans notre département. Les nouveaux aménagements du territoire, tels que la N21, le pont de Camelat, ainsi que la future ligne LGV avec sa gare à Brax, attireront de nouveaux flux de population. » 

L’adjudant-chef Guidez installé

A la tête de cette nouvelle brigade a été installé l’adjudant chef Sébastien Guidez. Il supervisera les 11 gendarmes d’ores et déjà installés dans la brigade auxquels s’ajouteront les 5 supplémentaires qui les rejoindront entre le 1er juin et le 1er septembre, année des JO oblige, certains sont en effet mobilisés ailleurs. Le commandant de région Samuel Dupuis a par la suite tenu a saluer « la magnifique réussite collective entre État et élus. Cette brigade consolide l’ancrage de notre institution au cœur de votre territoire. Sous l’autorité de l’adjudant-chef Guidez, nous allons travailler avec acharnement pour répondre à toutes les attentes et en toute transparence. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 2 =