SUA LG : du neuf au poste de 10

Les anciens demis d'ouverture de Rouen et Biarritz se sont engagés avec le club agenais jusqu'en 2027. Des renforts importants à un poste clé qui se faisait pauvre en éléments.

0 Shares

Avec le départ de Thomas Vincent, parti pour Montpellier, qui s’est rajouté à celui de Ben Volavola, le Sporting se voit actuellement en manque d’éléments au poste d’ouvreur pour la prochaine saison de Pro D2. Alors en coulisses, le club s’est mis d’urgence à la recherche de nouveaux joueurs de qualité pour renforcer l’équipe à ce poste où seul Émile Dayral est un demi d’ouverture de métier encore sous contrat avec les pros.

Un expérimenté de la Pro D2

Ainsi, le club s’est mis à la recherche de multiples options à ce poste clé du rugby. Déjà pressenti il y a quelques semaines parmi les profils étudiés, Franck Pourteau, qui est notamment passé par Grenoble, Montauban et donc Rouen, a été le premier retenu. Le demi d’ouverture de 28 ans s’est engagé avec le club lot-et-garonnais jusqu’en 2027. Il pourra ainsi continuer d’évoluer en Pro D2, alors que Rouen a été rétrogradé en Nationale 1 à l’issue de la saison.

Et de la Pro D2 Franck Pourteau est un expérimenté. Il y joue depuis 2019. Formé à Toulouse, il d’abord connu le Top 14 avec le Racing 92, puis chez Grenoble avant de descendre en seconde division avec les Isérois. Avec un passage à l’USM de 2020 à 2022, puis à Rouen de 2022 jusqu’à maintenant, le voilà prêt à défendre les couleurs du SUA. Cette saison, le joueur d’1,80m pour 84 kg a pris part à 25 rencontres, dont 22 comme titulaire, Il a comptabilisé un essai et 143 points inscrits au total. Une botte qui pourrait se révéler précieuse pour Agen.

La force anglaise

Et le SUA ne s’est pas contenté d’une seule recrue officialisée en début de semaine. Après Franck Pourteau, le club a souhaité la bienvenue à Billy Searle. Comme nous l’évoquions la semaine dernière, l’Anglais de 28 ans, lui aussi demi d’ouverture, était bel et bien l’une des priorités du SUA. Lui aussi sera Agenais jusqu’en 2027 avec un contrat de deux saisons plus une en option. Un troisième club dans l’Hexagone donc pour celui qui a porté les couleurs de Bristol, des Wasps, et de Worcester entre 2016 et 2023. Il était arrivé en France en début de saison du côté du Stade Toulousain en la qualité de joker Coupe du Monde. Après quatre matchs disputés avec les coéquipiers d’Antoine Dupont, ce dernier a finalement atterri en novembre 2023 sur la côte basque. Il a notamment été un élément précieux du maintien du Biarritz Olympique cette saison avec 121 points inscrits depuis décembre. Entre lui, Franck Pourteau et Emile Dayral, reste à voir quel sera la favori du staff de Sébastien Calvet pour faire office de titulaire au mois d’août.

Un talonneur en prime

C’est un petit bonus à un poste souvent décimé par les blessures. Après les venues déjà annoncées de Santiago Socino et Hayam El Bibouji, qui complèteront le réservoir des talonneurs au côté de Pierre Jouvin, le SUA LG s’est mis en quête d’un quatrième n°2. C’est du côté de Rouen que le SUA LG est allé pioché une fois de plus chez les Normands de Rouen, après avoir déjà signé Franck Pourteau. Cette fois-ci, c’est Lucas Malbert (23 ans), qui s’est engagé avec le club du Lot-et-Garonne, plus précisément jusqu’en 2026. Le joueur d’1m82 pour 108 kg viendra se chercher du temps de jeu à Agen après un exercice 2023/2024 difficile, connaissant un temps de jeu limité (9 matchs joués) et une relégation pour le club.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

47 − 38 =