Ciligo, le site de covoiturage made in 47

Le site de covoiturage Ciligo, lancé par l’association Cilinnov et spécialisé dans les trajets domicile-travail, faisait sa communication auprès des entreprises des zones d’activité de Boé.

0 Shares

Muriel Boulmier, présidente de Cilinnov, a présenté le site de covoiturage Ciligo aux dirigeants des entreprises des zones de Trenque, l’Atrium et O’Green.

Mobilité rime souvent avec budget pour un bon nombre de travailleurs. Avec l’explosion du prix de l’essence, nombreux sont ceux qui étudient des voies alternatives pour économiser de l’argent sur leur trajet domicile-travail. Le covoiturage pourrait être la piste idéale car il per- met de partager les frais de manière plus ou moins régulière. L’association d’innovation sociale Cilinnov est partie du principe que de nombreux salariés gravitent autour des mêmeszones d’activité. Il est donc possible de mutualiser les trajets. « Notre réflexion est née durant la crise des gilets jaunes, explique Muriel Boulmier, présidente de l’association. Nous avons aussi des zones rurales très mal irriguées par les transports en commun et les cadencements ne correspondent pas aux horaires de travail classiques. » Ainsi est né, en2018, le site de covoiturage Ciligo.

Un lancement ralenti par la crise sanitaire

Très vite accompagnée par la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charente (CEAPC), l’association obtient un financement de 20 000 € pourdévelopper une plateforme qui n’a rien à envier à son célèbre concurrent Blablacar, plutôt spécialisé sur les longs trajets. Malheureusement, la crise sanitaire a ralenti le développement du site. Avec le télétravail, c’est une nouvelle carte dans le jeu de la mobilité qui a été posée sur la table. Ciligo compte tout de même 50 trajets à l’année – et un objectif fixé à 100 – près de 400 covoitureurs inscrits ainsi que 136 entreprises. L’idée est aussi d’encourager les sociétés à favoriser de nouvelles mobilités pour leurs salariés. La communication était faite ce jour-là auprès des entreprises des zones d’activité de Boé. Cerise sur le gâteau, Ciligo est un tiers certificateur reconnu par l’Etat et peut donc délivrer un chèque de 500 € aux entreprises justifiant d’un développement de mobilités alternatives pour leurs employés. Du côté des utilisateurs, une récompense sera mise en place sous forme de bons d’achat pour l’entretien du véhicule. Dernière étape de développement soutenue par la CEAPC, une application mobile verra le jour en 2022.

2000€ : L’économie réalisée par un salarié qui covoiture en alternance pendant un an, pour un trajet domicile-travail de 30 km.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 4 =