La Maison Carrère ouvre son épicerie générale

Matthieu Carrère, à la tête de la maison éponyme, qui propose des produits à base de canard et de porc bien connus des restaurateurs, vient d’ouvrir son épicerie à Agen, avec une partie restauration à venir...

0 Shares

Matthieu Carrère a franchi une nouvelle étape en ouvrant son épicerie dans le centre d’Agen

Que ce soit chez les restaurateurs, cavistes, ou dans des épiceries fines, les conserves et charcuteries de la Maison Carrère, à base de porc et de canard, ont déjà séduit un bon nombre de tables, reconnues pour leur grande qualité… Le fondateur et gérant, Matthieu Carrère, a très à cœur de pouvoir travailler avec les meilleurs producteurs du milieu, pour fabriquer des produits finis haut de gamme de la façon la plus naturelle possible. Et c’est une réussite. L’entreprise lot-et-garonnaise a intégré le Collège culinaire de France il y a deux ans en tant que « producteur artisan de qualité ». Une belle consécration qui a inspiré le fondateur… « J’ai eu l’idée de créer une boutique pour m’adresser au grand public. Et l’opportunité d’investir ce local sur le cours Victor-Hugo s’est présentée à moi. Il est extrêmement bien placé, en plein centre d’un quar- tier résidentiel, ce qui colle parfaitement à mon projet », raconte-t-il. Après plusieurs mois de travaux nécessaires pour remettre d’aplomb le local, l’épicerie Maison Carrère vient d’ouvrir ses portes. A l’intérieur, la transformation est flagrante. Tout a été repensé pour offrir de jolis étalages aux clients. Ici, on ne retrouve pas seulement les produits de la maison, mais bien une offre complète pour proposer aux clients une véritable épicerie générale de quartier. Quelque chose qui manquait dans le coin. Fruits et légumes, jus de fruits, biscuits sucrés et salés, fromage, charcuterie et une très grande gamme de vins se partagent les étagères. Quelques marques phares se démarquent, à l’instar de Pariès, et ses très réputées gourmandises basques. « Nous avons eu l’exclusivité sur le département, se réjouit Matthieu Carrère. Les armagnacs Laverdolive, qui font partie des plus grands de l’appellation, signent aussi leur grand retour à Agen, après avoir disparu du centre-ville suite à la fermeture de la cave Baesa en face du marché couvert.»

Prochaine étape, une partie restauration

Comme pour ses productions, le gérant est exigeant et a souhaité miser avant tout sur la qualité pour constituer son catalogue. Pour cela, il a décidé d’être corporate, et de faire jouer son réseau du Collège culinaire de France pour sélectionner des fournisseurs qui collent à sa philosophie. Au total, 250 à 300 références permettent de couvrir de larges besoins. « Mais avec la volonté d’être un commerce de proximité accessible, nous avons fait en sorte de proposer des prix attractifs. Il y en a pour toutes les bourses. » Et parce qu’un projet en cache un autre… les premiers visiteurs pourront apercevoir, au fond de la boutique, un second es- pace encore en travaux. Il s‘agit d’une partie restauration, qui ouvrira à partir du 15 décembre. Le concept se veut similaire aux vraies tables d’hôtes. Une cuisine ouverte donnera sur une très grande table où s’installeront plusieurs petits groupes. Aux fourneaux, le chef Sébastien Vergne, à la cuisine très authentique, a retravaillé sa carte avec Matthieu Carrère pour proposer une cuisine moderne à l’accent du terroir. « Il est très créatif, a beaucoup de talent et surtout une capacité à être pédagogue avec les clients pour rendre la cuisine simple. Le partage est essentiel pour lui, et c’est tout le concept de notre table. » Il sera possible de privatiser l’endroit pour les particuliers comme les professionnels, qui apprécieront sans aucun doute la convivialité que confère ce lieu. Aux beaux jours, deux terrasses s’installeront à l’avant et à l’arrière du local pour accueillir davantage de curieux.

Renseignements // Epicerie Maison Carrère, 33 cours Victor-Hugo à Agen.

Ouvert du lundi au samedi de 9h à 20h, les mercredis et jeudis jusqu’à 22h30. Egalement tous les dimanches jusqu’à Noël.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

27 − = 20