Avec Panache, Sophie Samarut a fière allure

Jusqu’à présent dans son atelier à l’abri des regards, la couturière/costumière et fleuriste Sophie Samarut vient d’ouvrir sa boutique rue Molinier pour proposer ses créations florales et textiles au grand public.

0 Shares

Sophie Samarut a réuni ses métiers de fleuriste et costumière dans une même boutique.

De la couleur, des motifs, de l’originalité… Voilà les premiers mots qui nous viennent à l’esprit quand on passe la porte de la toute nouvelle boutique installée dans la charmante rue Molinier. Dès l’entrée, la devanture bleu roi annonce la couleur. Panache, c’est le nom choisi par l’Agenaise Sophie Samarut pour concrétiser un projet déjà en réflexion depuis un petit bout de temps. Celui d’ouvrir son propre espace de vente intégrant son atelier pour offrir la possibilité aux habitants du coin et aux passants de découvrir son univers. Certains la connaissent en tant que fleuriste, son premier métier, d’autres en tant que créatrice de vêtements et accessoires en tout genre. A l’été 2020, elle avait d’ailleurs sorti sa première collection capsule avec plusieurs pièces uniques aux motifs tie-dye et wax, visibles au sein du cabinet de curiosités Antan et en Heur, installé à quelques mètres de son local. Cette collaboration avec un commerçant de cette même rue était peut-être prémonitoire, d’autant que la jeune femme évoquait à ce moment-là, du bout des lèvres, son envie de s’installer en ville. Panache, c’est l’opportunité pour elle de réunir ses deux métiers. « J’ai trouvé le mot très approprié pour faire le lien entre mes activités. D’un côté, je propose des créations florales, avec un maximum de fleurs fraîches qui changeront au fil des saisons. Pour Noël, on retrouve notamment une sélection de plantes dans cette thématique. De l’autre, j’ai mon atelier installé au fond de la boutique pour continuer à créer et vendre mes vêtements, costumes et accessoires », explique-t-elle.

Des projets plein la tête

Réunir ces deux secteurs d’activité est une nouveauté sur le bassin agenais. « C’est une grande étape pour moi, comme un saut dans le vide ! Mais je suis confiante et convaincue que le travail portera ses fruits. » Sophie apprécie, depuis le lancement début décembre, recevoir des curieux, comme des connaissances ravies de suivre son évolution. L’accueil, c’est un peu « comme à la maison ». La décoration chaleureuse et conviviale participe grandement à se sentir à l’aise, un peu comme si elle recevait les clients dans son salon. « Je souhaite que ce lieu vive, et que chacun se sente bien ici. Plus tard, j’aimerais aussi proposer des collaborations avec d’autres artistes du coin. » En parallèle, Sophie Samarut continue de faire connaître son savoir-faire hors les murs. « En mars dernier, j’ai travaillé pour un long-métrage sur la partie habillage en tant qu’assistante de la deuxième costumière pour les figurants. J’avais déjà participé à un plus petit tournage il y a trois ans. C’était une expérience très enrichissante à laquelle j’étais ravie de participer une nouvelle fois. » Elle fourmille aussi de projets en parallèle, comme mener des ateliers au milieu carcéral, pour reprendre confiance en soi à travers les vêtements dans un objectif de réinsertion, mais aussi dans le secteur hospitalier, pour aider des patients en longue convalescence et leur apporter un peu de légèreté dans ces journées difficiles.

Renseignements //

Panache, 50 rue Molinier à Agen.

Ouverture pendant les fêtes du mardi au samedi

de 9h30 à 12h30 puis de 14h à 19h et le dimanche de 10h à 18h.

Instagram : panache_agen / Facebook : @s.samarut.costumes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

50 + = 54