Agen : Violence familiale, le prévenu relaxé

L'homme, déjà condamné en octobre 2021 pour des faits de violence sur sa compagne, purgeait une peine en semi-liberté.

0 Shares

Le prévenu, entendu hier en comparution immédiate, a été reconnu coupable des violences infligées à son fils, mais a été relaxé concernant les autres enfants de la famille, les menaces à l’encontre du personnel pénitentiaire et du magistrat.

L’homme a été condamné à 4 mois de prison ferme, en confusion des deux peines, mais reste en semi-liberté, comme le prévoit la loi pour les peines inférieures à un an. Le parquet, ayant fait appel de la décision, le prévenu sera jugé en cour d’appel dans les prochains mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 3 =