La CAF, acteur économique de taille pour la petite enfance

Si la Caisse d’Allocations Familiales est surtout connue pour les prestations d’aides financières qu’elle propose aux particuliers, elle n’en reste pas moins un investisseur de taille pour répondre aux besoins des familles sur l’accueil des enfants.

0 Shares

« Comme pour 99,9% des gens, on nous connaît via notre rôle d’accompagnateur financier auprès des particuliers », constate Virginie Monti, directrice de la CAF de Lot-et-Garonne. A travers le versement de prestations familiales et sociales, entre compléments de salaires, aides au logement ou encore aides aux familles avec enfants, nombreux sont ceux qui passent un jour ou l’autre par leurs services.

73 crèches en Lot-et-Garonne pour 1 700 places 

En 2020, plus de 374 millions d’euros de prestations ont été versés aux Lot-et-Garonnais pour un peu plus de 60 000 allocataires. Mais la structure agit aussi via d’autres leviers, plus méconnus du grand public mais qui participent pourtant à leur rendre la vie plus simple. Elle est un acteur local majeur pour le financement d’équipements, structures et services qui interviennent dans leur champ d’activité, afin de permettre aux habitants de concilier vie professionnelle, familiale et sociale du mieux possible. L’an passé, plus de 25 millions d’euros ont été injectés dans divers projets pour la mise en œuvre d’une action sociale familiale, dont 15 millions pour la petite enfance. Le financement de crèches fait partie, pour exemple, des missions prioritaires pour assurer à tous les parents un mode de garde. Sur le département, on en recense 73. « En amont, nous analysons les besoins du territoire pour impulser de nouveaux projets, mais aussi aider des structures en difficulté pour éviter leur fermeture », explique Myriam Anzelin, responsable de l’action sociale. A savoir, une place en crèche coûte 14 000€, et la CAF prend en charge 85% de ce montant… L’objectif est clair, être en capacité d’apporter une réponse à plus de 9 100 enfants de moins de 3 ans qui ont besoin d’un mode d’accueil. Sur notre territoire, 57 places sont offertes pour 100 enfants, plaçant le 47 légèrement en deçà de la moyenne nationale de 60 places.

Financeur… et accompagnateur en période de crise 

« Nous accordons aussi une importance au développement des loisirs pour nos jeunes. Pour les 11-20 ans, les ‘Chantiers jeunes’ mis en place par les collectivités, leur permettent de réaliser des actions à vocation citoyenne pour les responsabiliser, sur le temps des vacances scolaires. Et c’est un beau succès », se réjouit la directrice. L’an passé, il y en a eu 165 pour lesquels la CAF a investi 245 000€ au total. Elle finance aussi le diplôme du Bafa, nécessaire pour exercer la fonction d’animateur, un secteur qui recrute. Cette administration, en plus de son rôle de financeur, apporte également un soutien aux structures.

En amont nous analysons les besoins du territoire pour impulser de nouveaux projets, mais aussi aider des structures en difficultés pour éviter leur fermeture

Si elle opère souvent discrètement, la crise covid a permis de mettre sur le devant de la scène cet accompagnement apporté par les équipes pour continuer d’assurer un maillage sur le territoire. « Pour pallier le manque à gagner des établissements lors des période de fermetures successives, 2,8 millions d’euros ont été nécessaires pour aider les centres d’accueil en 2020. L’an passé, ça a représenté un demi-million d’euros », souligne Virginie Monti. Cette année, l’accent sera mis sur les 11-20 ans. « Le territoire manquant cruellement de centres sociaux ou d’espaces de vie sociale », appuie Catherine Ges, responsable du service social. Le tout grâce à un partenariat dynamique avec les communautés de communes et les agglos, « véritable valeur ajoutée sur le Lot-et-Garonne » souligne la directrice. 

  • Prix d’une place en crêche //

14 000€ 85% pris en charge par la CAF

15M€ investi pour  la petite enfance en 2020

  • Aides covid apportées aux structures //

28M€ en 2020

500 000€ en 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

63 + = 70