Le passage d’Agen : cap sur de nouvelles perspectives pour 2022

Extension du centre de santé pluricommunal, lutte contre l’isolement ou encore nouveaux aménagements paysagers, la commune du Passage d’Agen promet encore de belles réalisations en 2022.

0 Shares

Le passage à la nouvelle année s’accompagne du lancement de nouveaux projets. C’est aussi le moment, pour nos élus, de faire le point sur les évènements majeurs qui se sont déroulés l’année passée. Sur la commune du Passage, 2021 a marqué la première année pleine de fonctionnement pour le centre de santé pluricommunal, composé d’un site sur l’avenue des Pyrénées et d’une antenne sur la commune d’Estillac. « Nous avons apporté une réponse à la désertification médicale qui s’intensifie en milieu rural. Nous avons recruté quatre médecins pour ouvrir ce centre, tandis qu’on nous répétait qu’on n’en trouverait pas » se réjouit Francis Garcia, maire du Passage d’Agen. S’il fonctionne à plein temps, il continue d’accueillir régulièrement de nouveaux patients. « Nous avons prévu qu’il atteigne son rythme de croisière d’ici trois ans. D’ici là, des améliorations vont être apportées. Dès le mois prochain, des travaux d’extension vont démarrer pour passer de deux à quatre cabinets. » Un étage va être bâti, tandis que l’espace d’accueil va aussi être agrandi. Autre sujet, le maire tient une importance particulière à lutter contre l’isolement des personnes âgées. « Nous avons un certain nombre de personnes qui sont seules, nous l’avons d’autant plus constaté quand nous sommes allés au soutien des habitants lors des inondations de septembre. Nous sommes en train de conclure une convention avec une association régionale pour mettre en place un accompagnement et prévenir l’isolement », dévoile le premier édile. Sur l’aspect solidarité, la municipalité s’engage aussi sur les violences faites aux femmes. Un partenariat a été mis en place en octobre dernier avec un bailleur social pour mettre à disposition un appartement relais le temps que la victime puisse trouver une solution pérenne. 

Composer avec des dotations en baisse

Concernant la démocratie participative, le maire et son équipe sont engagés pour que les habitants puissent participer à la vie de leur commune, et donc aux prises de décision. Si le budget participatif est désormais ancré dans les mémoires, une commission extra municipale ‘vie des quartiers’ a été créée à la fin de l’année, pour accompagner et suivre tous les dossiers liés à la vie des habitants, et piloter, notamment, les réunions de quartier qui devraient faire leur grand retour. « Elle est composée de 24 membres, dont 14 Passageois et 10 représentants du Conseil municipal. » Autre aspect, l’aménagement paysager qui continuera en 2022. Après l’ouverture du parc paysager des maisons éclusières, que les passants ont très vite investi, la commune a acquis le bois Vigué, qui va être aménagé pour compléter la promenade des poètes. « Cela va nous permettre de relier le canal à l’avenue des Pyrénées, toujours dans l’objectif de proposer une promenade calme et sécurisée », explique Francis Garcia. Le Passage d’Agen ne manque pas de projets, même si le maire aurait aimé en réaliser bien plus… « Aujourd’hui, la situation financière des communes est très difficile. La dotation de l’Etat continue de baisser d’année en année. De notre côté, nous avons perdu 10% de nos ressources depuis 2015, en plus de la perte de moyens alloués par l’Agglomération. Notre commune assure un service centralisé pour des habitants résidant bien plus loin que le Passage d’Agen. Nous avons des besoins en services mais il y a cet étau financier dans lequel nous sommes pris… », déplore-t-il. Toujours très proche, avec son équipe, de ses habitants, le maire priorise les projets à réaliser en lien avec les besoins sur le terrain.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

35 − 25 =