Le pack du RCV XV engagés dans une noble cause

Dans le sillage du recrutement d’Arsène N’Nomo, le club de rugby à XV de la Bastide et ses partenaires se sont investis dans le développement de la discipline en Afrique.

0 Shares

Si l’ovalie est une religion dans le Sud-Ouest, c’est loin d’être le cas partout. En Afrique, difficile par exemple de concurrencer l’hégémonie du roi football. Ce n’est pourtant pas faute de disposer d’un beau vivier de talents taillés pour ce sport. C’est donc pourquoi, depuis 2007, l’association Diaspora des rugbymen camerounais (DRC) en fait la promotion à travers l’envoi sur place de matériel pour aider le développement de la pratique. Et le RC Villeneuve XV vient d’apporter une sacrée contribution à cette belle cause, boostée par le recrutement à la dernière intersaison d’Arsène N’Nomo. L’ancien pilier du SUA et des Lions Indomptables est un « sacré joueur », comme le confirment son président Jérôme Colombini ainsi que ses 260 matchs en pro, doublé d’un homme engagé. Avec ses compatriotes Serge Yakan et Hervé Nyatto, tous deux portant également le maillot sang et or du RCV, Arsène a su mobiliser ses dirigeants ainsi que le réseau de partenaires pour qu’un colis de taille soit envoyé à Yaoundé à l’été 2022.

3600 euros et un container plein

« Nous avons pu récupérer d’importants dons de matériel – ballons, crampons, chasubles, etc. – grâce à la solidarité des clubs de la région et d’ailleurs. Mais il nous faut aussi de l’argent pour acheminer tout ça au Cameroun », explique l’intéressé. La communauté RCV, dont le Pôle de santé du Villeneuvois, est parvenue à récolter la coquette somme de 3600 euros ! « Avant que le container parte pour l’Afrique, nous allons continuer à monter des actions comme des lotos par exemple, promet Jérôme Colombini. Nous irons aussi sur place pour distribuer tout cet équipement aux clubs, aux associations et dans les écoles. » DRC ne s’arrête pas là. Sa mission consiste aussi à repérer des joueurs, les faire venir en France et les suivre dans leur évolution. Plusieurs jeunes ont eu la chance de passer professionnel, à l’image de Thierry Futeu (Carcassonne) ou de Christian Ambadiang (Nevers).  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

68 + = 75