La Coupe du Monde de rugby à XIII à Villeneuve-sur-Lot ?

Alors que la France accueillera la Coupe du Monde de rugby à XIII en 2025, Villeneuve-sur-Lot fait partie des 40 villes pré-sélectionnées pour accueillir le format inédit de l'épreuve.

0 Shares

Le gratin du rugby à XIII mondial pourrait débarquer à Villeneuve-sur-Lot en 2025. La France a en tout cas obtenu en ce début d’année l’organisation de ces Mondiaux, 53 ans après la dernière édition jouée intégralement en métropole (quelques villes françaises avaient reçu des matchs sur les éditions 2000 et 2013 organisées par la Grande Bretagne et l’Irlande). C’est Jean Castex qui en a fait l’annonce le 11 janvier dernier. « La France est une terre d’accueil des grands événements sportifs, qui sont un formidable atout d’attractivité économique et de cohésion sociale dans nos territoires », déclarait le Premier ministre en faisant écho à la Coupe du Monde de rugby à XV et aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. « La Coupe du Monde de rugby à XIII est une très belle opportunité pour les territoires et villes qui souhaitent s’engager dans cette dynamique et je la soutiens avec ferveur », poursuivait-il. Il faut dire que, pour la première fois, l’International Rugby League (IRL) organisera ses Mondiaux dans un format inédit. Une innovation qui interviendra 71 ans après la première édition, sur le sol français, en 1954. En plus de la compétition phare masculine, remportée par l’Australie en 2017, nation emblématique de la discipline (11 titres), trois autres tournois seront joués simultanément : un féminin, un pour les moins de 19 ans et un autre en rugby fauteuil. Une variété qui devrait donc permettre à de nombreuses villes de pouvoir se positionner dans l’accueil de la compétition alors que le tableau masculin devrait être réservé aux villes disposant d’un stade aux capacités d’accueil importantes. A titre d’exemple, le Mondial en Angleterre sera joué cette année dans des stades recevant au minimum 10 000 spectateurs. A Villeneuve-sur-Lot, difficile d’imaginer le Stade Max-Rousié et ses 1 434 places assises, accueillir la compétition reine.

« Il y aura forcément quelque chose » à Villeneuve-sur-Lot

La commune fait pourtant bel et bien partie des 40 villes pré-sélectionnées par la Fédération Française de rugby à XIII pour accueillir des rencontres d’une ou plusieurs des quatre épreuves. « Villeneuve-sur-Lot est un bastion de ce sport donc c’est une vraie volonté pour la ville d’accueillir cette compétition, confesse Baptiste Gay, directeur de la communication de la mairie. Le comité d’organisation va faire le tour de tous les sites et devrait visiter le nôtre au mois de mars. Nous allons voir ce qu’on peut leur mettre à disposition en fonction du cahier des charges mais aussi du coût financier de cette organisation. » Une chose est quasiment certaine, la ville devrait être impliquée de près ou de loin dans ce Mondial. « Il y a également la possibilité de recevoir une délégation qui viendrait s’entrainer et installer son camp de base à la Myre-Mory, poursuit Baptiste Gay. Rien n’est interdit et à travers tout cela, il y aura forcément quelque chose qui va se passer chez nous. Il pourrait aussi être très intéressant d’accueillir le rugby à XIII fauteuil qui est bien plus développé que son cousin à XV. » Pour une ville qui vibre toutes les semaines pour les Léopards, cela permettrait de rentrer dans une autre dimension. D’autant que d’anciens treizistes villeneuvois pourraient être impliqués à différents niveaux dans cette organisation, à l’image de Michel Laville, adjoint en charge des sports et de David Despin, le directeur des sports.

// La Myre-Mory, terre de Jeux

Une année avant le Mondial de rugby à XIII, Villeneuve-sur-Lot pourrait avoir une sacrée préparation à l’organisation de cet événement, en accueillant, à leur manière, les Jeux Olympiques de 2024. A l’image de la base du Temple-sur-Lot, le complexe de la Myre-Mory fait en effet partie des sites sélectionnés pour accueillir des délégations internationales en judo, rugby à VII ou en tennis de table, sport où Villeneuve-sur-Lot brille également au niveau national.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

53 − 44 =