Cultura : l’heure de la grande ouverture a sonné

Après avoir obtenu l’aval de la commission de sécurité, le magasin Cultura a (enfin) pu ouvrir au public à Agen Sud ce samedi 12 février.

0 Shares

C’est un soulagement pour le directeur du magasin Stephan Pincivy et pour son équipe. Après quelques mois de retard, Cultura, qui compte plus de 100 implantations sur l’ensemble de l’Hexagone, a finalement pu ouvrir samedi 12 février à Agen Sud. Avant même le jour-J, des curieux s’arrêtaient devant les portes vitrées faisant savoir leur hâte de découvrir les rayons, preuve de l’engouement… Le magasin en place, il ne restait plus que le passage de la commission de sécurité vendredi 11 février pour valider l’ouverture. Les Agenais peuvent y retrouver une large offre entre lecture, musique, jeux ou encore loisirs créatifs. Pour les débuts, 18 collaborateurs ont été recrutés, chacun étant spécialiste d’un univers, pour conseiller au mieux les clients. « A chaque implantation, nous avons la volonté d’intégrer des personnes locales, mixées avec des salariés de l’enseigne pour leur apprendre les bases du métier. Nous recrutons avant tout des personnalités qui excellent dans leur domaine de prédilection, peu importe les expériences », appuie le directeur.

18 salariés 1200 m2 d'espace

Et à 24h de l’ouverture, tout le monde s’activait pour peaufiner les derniers détails, dans une ambiance conviviale qui laisse à penser qu’une belle dynamique règne au sein du groupe. Pour ceux qui ont eu l’habitude de fréquenter l’enseigne dans d’autres villes, le local agenais de 1 200 m2 a la particularité de présenter un tout nouvel aménagement. « Certaines alcôves ont été modifiées, les espaces sont plus aérés… Il s’agit du premier modèle de la nouvelle organisation qui sera mise en place à l’avenir », explique Stephan Pincivy. Si de multiples références sont installées dans les différents rayons, certains produits ne seront disponibles qu’à la commande. C’est le cas des instruments de musique par exemple. Un espace Click and collect en libre-service, installé à l’entrée du magasin, permet de venir retirer ses produits en toute autonomie. On le sait, le sujet est quelque peu sensible pour la Ville, et pour cause, elle s’est opposée dès le départ à l’implantation de Cultura à Agen-Sud. Le 21 juin dernier, la SAS Socultur, dont fait partie l’enseigne, déposait une demande de travaux auprès de la mairie… refusée par le premier édile fin octobre, « au regard de la législation relative aux établissements recevant du public, détaille l’adjoint à l’urbanisme Jean Pinasseau. Cela n’a échappé à personne que nous n’étions pas en accord. »

« Une offre qui ne peut que bénéficier aux consommateurs »

S’en suit un litige entre les deux parties. L’entreprise exerce un recours pour excès de pouvoir à l’encontre de ce refus le 6 décembre dernier. Quelques semaines plus tard, le juge donne raison à la société et suspend la décision de la Ville d’Agen, l’obligeant de ce fait à réexaminer la demande. Elle a finalement été accordée le mois dernier. « Aujourd’hui, nous devons signer un protocole d’accord pour mettre fin à l’ensemble de la procédure contentieuse engagée », explique Jean Pinasseau lors du dernier Conseil municipal. Une décision qui divise chez les élus. Le premier édile prône pour que le prêt-à-porter et la culture restent en centre-ville, qui « ne peut pas être qu’une assemblée de bistrots, ce doit aussi être un lieu de rencontre », affirme Jean Pinasseau. Mais ils se heurtent à l’arrivée d’enseignes compétitives et au modèle économique particulier…

« Cultura n’est pas une enseigne de centre-ville, ils nous ont mis devant le fait accompli en trouvant ce local de l’ancienne Halle aux Chaussures à Agen-Sud. Nous aurions pu faire durer la procédure un peu plus longtemps, mais il convient de l’arrêter. Le président, Philippe Van Der Wees, est venu pour que nous puissions avoir une discussion de fond, après s’être heurtés. Je lui ai dit que selon moi, ils avaient une guerre de retard en étant sur un modèle d’entreprise en périphérie. Ils ont leur discours, mais sur le fond je trouve dommage qu’ils n’aient pas pris le virage centre-ville comme beaucoup d’enseignes l’ont fait. Maintenant ils arrivent, on va essayer de se mettre d’accord », appuie Jean Dionis. Le conseiller Juan-Cruz Garay quant à lui se « réjouit de cette installation sur l’agglomération, avec une enseigne qui propose une offre diversifiée qui ne peut que bénéficier aux consommateurs ». Sur un tout autre avis, Jean Dugay, adjoint en charge des établissements recevant du public, regrette que « les gens râlent parce que le centre-ville se meurt, mais ce sont les premiers à vouloir que la culture parte à l’extérieur du centre-ville ! »

Renseignements //

Cultura, ZAC Agen-Sud, avenue de l’Atlantique. Ouvert du lundi au samedi de 9h à 20h

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

21 + = 24