Léa Vidal prend de la hauteur

La jeune athlète du Stade Villeneuvois est devenue vice-championne de France espoir de saut en hauteur, lors d’une compétition organisée à Lyon, le mois dernier.

0 Shares

Villeneuve-sur-Lot, terre de champions et de championnes. C’est en effet avec une breloque en argent autour du cou que Léa Vidal est revenue des Championnats de France espoir, organisés à Lyon, le 13 février dernier. Une véritable fierté qui vient valider le travail acharné de la jeune femme licenciée au Stade Villeneuvois et qui suit en parallèle des études pour devenir kinésithérapeute. « Cette année, mon premier objectif était de rentrer en école de kiné, précise la jeune athlète de 19 ans. Ma saison hivernale a donc été très courte avec seulement deux compétitions avant les championnats de France. Je venais avant tout prendre du plaisir et faire de mon mieux. Au final, je signe mon meilleur saut de la saison, à 1,73 mètres (son record personnel est à 1,76 m, ndlr) après avoir passé toutes mes barres au premier essai. Plus l’épreuve avançait, plus l’esprit de compétition montait et me donnait des ailes, c’est le cas de le dire (rires). » Une véritable fierté pour le Stade Villeneuvois où elle est licenciée depuis 2010 et à qui elle rend un fier hommage. « Je me suis spécialisée dans le saut en hauteur quand j’avais 13-14 ans, se souvient-elle. C’est Jean-Pierre Schiefer qui a commencé à m’entraîner et je suis totalement tombée amoureuse de la discipline. » Arrivée troisième aux championnats de France à Miramas il y a un an, la jeune athlète connait une progression importante, mais qui est tout sauf un hasard. « Je m’entraîne cinq à six fois par semaine, détaille Léa. J’essaie d’avoir une bonne alimentation et des bonnes habitudes de sommeil. J’ai dû quitter Villeneuve et rejoindre Montpellier pour mes études en Staps option kiné. J’ai la possibilité d’être absente sur certains cours, mais il faut quand même beaucoup jongler et souvent, les journées sont très chargées. »

Objectif or pour cet été

Le pari semble être en passe d’être réussi pour la Villeneuvoise qui met la priorité sur ses études jusqu’aux partiels de la mi-avril. « La saison estivale commence généralement à la fin du mois d’avril et je pourrai me concentrer uniquement sur l’athlétisme, commente l’athlète. Mon objectif de performance est d’aller franchir une barre à 1,80 mètres. C’est un seuil assez symbolique chez les femmes. J’ai en ligne de mire les championnats de France à Albi les 9 et 10 juillet prochains où l’enjeu sera d’aller décrocher une encore plus belle médaille. » Il n’y aura donc que l’or qui sera plus beau pour Léa Vidal. Avec cette marge de progression importante, est-ce que Villeneuve-sur-Lot pourrait rêver de voir l’une de ses athlètes représenter ses couleurs lors des prochains Jeux Olympiques à Paris ? « C’est assez difficile de se projeter sur des compétitions aussi lointaines, estime-t-elle. Forcément, cela reste un rêve de faire les JO en France, mais c’est aussi un objectif. Seul l’avenir nous le dira. » On suivra donc de très près les performances de cet espoir de l’athlétisme français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

32 + = 40