Le département adopte un budget 2022 « ambitieux mais responsable »

Le Département a adopté un budget 2022 en hausse par rapport à l’an passé, mais raisonnable compte tenu du contexte international incertain. Une aide exceptionnelle a également été votée pour venir en aide au peuple ukrainien.

0 Shares

Le 18 mars, le Département était réuni pour voter son budget pour l’année 2022. Le mois dernier, le débat d’orientations budgétaires avait déjà dévoilé trois priorités : l’amélioration du quotidien, la proximité et la qualité de vie. Le budget s’équilibre finalement à hauteur de 467,2 millions d’euros (soit +23 millions par rapport à l’année 2021). Les dépenses directes d’investissement se confirment par ailleurs à un niveau élevé, avec 72 millions d’euros, soit 15% de plus que l’an passé. Si le Département est ambitieux pour mettre en œuvre son projet de territoire, il tient compte du contexte international qui appelle à la prudence. « C’est un budget ambitieux pour le Lot-et-Garonne et pour les Lot-et-Garonnais. Mais c’est aussi un budget responsable pour tenir compte des incertitudes qui pèsent sur notre économie », a souligné la présidente Sophie Borderie. Malgré des indicateurs de reprise qui se dégradent, et les projections pessimistes, la collectivité a construit son budget sans activer le levier fiscal. Pas moins de sept axes majeurs ont été définis pour guider sa politique ambitieuse : grandir et s’épanouir, bien vieillir, réussir, aménager, connecter, animer, préserver et valoriser. Les crédits affectés à l’enfance et la famille, en augmentation de 2 millions d’euros pour s’élever à 54 millions d’euros, permettront notamment le recrutement d’assistants familiaux supplémentaires, mais aussi le renforcement des actions médico-psycho-sociales préventives en faveur des parents et jeunes enfants. L’impact de la revalorisation des services d’aide à domicile, essentiels pour assurer l’autonomie des personnes au quotidien, font monter les dépenses pour le secteur à près de 118 millions d’euros, soit 5 millions supplémentaires.

Du nouveau côté enseignement supérieur

Le plan collège se poursuit également, avec 14,5 millions d’euros qui lui seront consacrés en 2022. Toujours dans l’enseignement, le Département s’investit dans le développement des filières universitaires sur son territoire, avec 740 000€ inscrits pour ce domaine. Un travail est engagé pour l’ouverture à la rentrée prochaine d’une troisième année de licence en comptabilité, et la réouverture d’une deuxième année de licence scientifique. Le campus connecté de Villeneuve-sur-Lot, qui a récemment ouvert ses portes, est accompagné à hauteur de 60 000€. Autre sujet, les routes, une priorité majeure pour la collectivité afin d’assurer la qualité des déplacements des habitants au quotidien, continue de mobiliser une part importante du budget, avec plus de 31 millions d’euros déployés cette année, entre sécurisation, aménagements de carrefours, et poursuite de l’accès au futur Center Parcs dont l’ouverture est prévue cet été. La culture bénéficie toujours d’un soutien sans faille. Avec une médiathèque départementale modernisée des Archives en développement, la diversification de l’offre se poursuit, avec 3 millions d’euros prévus dans le budget. Enfin, un fonds de soutien exceptionnel au peuple ukrainien a été adopté. 50 000€ sont déployés pour mettre en place plusieurs dispositifs. La Croix-Rouge française ainsi que des associations départementales d’entraide vont recevoir une subvention, sans oublier le soutien à l’accueil et l’accompagnement des réfugiés de guerre, avec la possibilité de scolariser de jeunes ukrainiens au besoin. Pierre Chollet a aussi proposé la création d’un comité solidarité Ukraine Lot-et-Garonne, afin de coordonner avec la Préfecture l’accueil, et l’insertion des familles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

− 3 = 4