UCAA : Alexandra Greco à la tête des commerçants

Fraîchement nommée présidente de l’Union des commerçants et artisans d’Agen (UCAA), Alexandra Greco débute ses deux ans de mandat des idées plein la tête.

0 Shares

G érante des enseignes Calzedonia, Eden Park, Jott et Minelli, Alexandra Greco est le nouveau visage de l’UCAA. Plébiscitée par ses congénères, c’est en toute logique qu’elle succède à l’ancien boss, Bruno Casset, qui lui va vivre de nouvelles aventures à la CCI 47. « J’avais déjà prévu de passer la main depuis quelque temps », concède ce dernier qui a poussé Alexandra Greco à prendre la relève. Après quelques hésitations bien légitimes, cette dernière a décidé de relever un défi qui ne manque pas de piquant. « Le centre-ville d’Agen comme celui de toutes les villes moyennes de notre pays a dû faire face à de nouveaux enjeux depuis plusieurs décennies, qui dépassent le simple cadre commercial, poursuit Bruno Casset qui était en fonction depuis 2016. Malgré un contexte défavorable lié en partie à la concurrence des zones commerciales en périphérie et à l’explosion du e-commerce, nous avons su, à mon avis, tirer notre épingle du jeu même si évidemment tout n’est pas parfait. Mais la bataille continue, et il fallait je crois un souffle nouveau à notre association pour poursuivre son travail de fond. C’était donc le bon moment de laisser ma place » Alexandra Greco, désormais adoubée, sait que le challenge qui l’attend promet d’être relevé. Fort de son vécu depuis deux ans au sein du conseil d’administration de l’UCAA, elle a pu s’imprégner de la politique menée depuis six ans par son prédécesseur et son équipe : « Alexandra est la personne idoine selon moi, poursuit dithyrambique Bruno Casset. Elle est une des nos fers de lance en matière commerciale avec ses quatre boutiques et surtout elle a un côté fédérateur indispensable à cette fonction. »

Un défi de taille

Consciente des enjeux, Alexandra Greco avoue modestement ressentir une légère pression avec cette fonction si lourde à porter : « Tout s’est passé très vite, c’est vrai. Mais j’ai la chance de pouvoir m’appuyer sur un Conseil d’administration qui a vraiment envie de faire avancer les choses. On va s’attacher à faire perdurer les actions mises en place ces dernières années par l’UCAA mais aussi amener notre pierre à l’édifice en imaginant de nouvelles choses. On fourbit d’idées et on veut fédérer autour de nous tous les commerçants du centre-ville dans cette nouvelle aventure. De ce côté là, Alexandra Greco sait que la tâche reste immense: « Malgré tous les efforts déployés ces dernières années, le nombre d’adhérents est encore en-dessous de notre ambition. Nous sommes aujourd’hui environ 150 sur 400 commerçants, on a un vrai travail à conduire de ce côté là pour compter plus d’adhérents. » Un défi de taille pour cette dernière qui espère connaître autant de réussite dans son nouveau rôle que dans son métier de commerçante… L’opération séduction peut débuter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 84 = 85