Xavier Mars vers Horizons et au-delà

Xavier Mars, adjoint au maire de Villeneuve-sur-Lot, vient de lancer le comité communal villeneuvois du parti Horizons, fondé par l’ancien premier ministre Edouard Philippe.

0 Shares

Après Pierre Chollet à Agen, le Lot-et-Garonne compte son deuxième comité communal pour le parti Horizons. Lancé à l’automne dernier par l’ancien premier ministre Edouard Philippe, ce mouvement qui se revendique comme l’aile droite de la majorité présidentielle, a fait le choix de s’implanter de la manière la plus locale possible avec des comités établis dans des centaines de villes sur toute la France. A Villeneuve-sur-Lot, c’est Xavier Mars, adjoint de Guillaume Lepers, qui dirigera la structure dans un engagement indépendant de son activité d’élu, même si son expérience de terrain va l’aider à défendre certains thèmes. « Comme une grande majorité de Français, j’en avais assez des vieux partis, explique-t-il. J’ai toujours été un centriste, plutôt de droite, et c’est ainsi que j’ai été un des tous premiers adhérents à Horizons dans le département (le parti a été fondé le 9 octobre 2021). C’est un parti qui fait du neuf avec du neuf, avec une vocation sociale importante. Il correspond à ce qu’est la France, qui a toujours été un pays de centre-droit. Nous avons une vocation sociale importante et voulons être proches des difficultés des citoyens. » C’est ainsi que son expérience et ses observations sur le terrain vont constituer un terreau pour alimenter le comité Horizons. « Nous avons connu plusieurs problématiques au niveau local. Il y a eu une double pandémie avec le Covid et la grippe aviaire puis les problèmes de gel et enfin la question de la résilience alimentaire. Ce sont des enjeux d’aujourd’hui pour le monde de demain et je trouve que l’État va dans le bon sens », poursuit l’élu.

Appel à adhérents

Alors que les élections législatives pointent le bout de leur nez, le comité villeneuvois Horizons n’y prendra pas part. « Aujourd’hui, on ne pèse rien du tout, juge Xavier Mars. On va regarder à juste distance ce qu’il se passe et s’il y a besoin de donner notre avis, nous le ferons. Le parti s’intègre à des majorités plurielles où on pourra mettre en avant notre vision. » L’enjeu pour l’élu sera avant tout de faire grandir son mouvement au niveau local : « On veut construire une vraie famille qui veut éviter les extrêmes. On a d’autres élus qui vont nous rejoindre et tout le monde peut adhérer au mouvement, même sans être de Villeneuve. C’est un mouvement où se parler sera primordial, et on veut être en mesure de dire ce que l’on veut, de manière libre et indépendante. Notre slogan est ‘voir loin pour faire bien’ et nous y mettrons notre cœur, notre tête et nos tripes pour y parvenir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

28 − = 19