La croissance des entreprises continue sur l’Agglomération

Le rendez-vous de l’économie porté par l’Agglomération d’Agen plusieurs fois par an, a permis de dévoiler des projets majeurs de développement et d’installation sur l’ensemble des zones économiques du territoire.

0 Shares

Comme à son habitude, le petit-déjeuner de l’éco organisé par l’Agglomération d’Agen a fait le plein, réunissant plusieurs dizaines de chefs d’entreprise du territoire. L’occasion de favoriser des rencontres, et de se tenir informé des dernières actualités locales. Olivier Grima, vice-président en charge de l’économie, de l’emploi et de la transition numérique, a pu faire un tour d’horizon des dernières cessions immobilières sur les différentes zones d’activités. Sur le Technopole Agen Garonne, c’est le transporteur Kuehne Nagel qui va prochainement poser ses valises. Actuellement locataire d’un bâtiment sur la zone industrielle Jean Malèze à Bon-Encontre, elle souhaite développer sur le TAG un entrepôt accompagné de bureaux. Le tout portera l’ambition de développement durable du groupe entre recours au bio carburants, transition énergétique ou encore éclairage naturel. Un peu plus loin, du côté de Sun Valley à Roquefort, la zone s’apprête à accueillir une nouvelle société. Action Télécom, spécialisée dans les télécommunications et services numériques aux entreprises depuis 2004, accélère son développement depuis la reprise du groupe il y a six ans par Nikolas Simon. Ses bureaux actuels à Castelculier sont devenus trop exigus pour les 35 salariés, le dirigeant envisage donc la construction de son futur siège social sur l’ouest agenais, prévoyant de tripler les effectifs d’ici quatre ans. Elle a acquis en ce sens un terrain de plus de 10 500 m2.

Ultra Premium prévoit l’avenir

La société Natura Plus Ultra Pet Food, connue pour sa marque de croquettes pour animaux Ultra Premium Direct, continue sa croissance. Elle possède actuellement une usine de 8 000m2 à laquelle s’ajoutent 750m2 de bureaux pour accueillir les équipes, et vient d’acquérir un terrain de quelque 22 500m2 situé juste en-face de leur bâtiment actuel, sur l’Agropole. L’objectif, assurer la pérennité de l’entreprise qui s’est déjà étendue par trois fois depuis son implantation en 2016, avec la construction, à terme, de bâtiments supplémentaires sur une superficie de 6 500 m2. D’ici 2025, elle vise un chiffre d’affaires de 110 millions d’euros et compte atteindre les 300 salariés. Toujours sur l’Agropole, la société Polagro souhaite mettre la main sur un foncier d’un hectare pour y implanter les activités de Bcdrest (au départ créé pour lancer l’enseigne Jules & John, désormais détenue majoritairement par Crescendo Restauration) et Touch de chef, spécialisé dans la production de sauces naturelles. Cette entité, actuellement installée dans la pépinière, devrait en sortir sous deux ans. Le projet prévoit donc la construction d’un outil industriel moderne, et la création d’un laboratoire de fabrication de pâtisseries pour Jules & John et Crescendo. De bon augure pour l’emploi puisque toutes ces nouvelles implantations et extensions vont s’accompagner de nombreux recrutements sur le territoire.

Agen Entreprendre : nouveau guichet unique pour les entreprises

« Pour faciliter votre travail en tant que chef d’entreprise, nous avons lancé, après quelques mois de mise en place, le nouveau guichet Agen Entreprendre pour vous proposer un accompagnement, des conseils en développement, et bien d’autres services », expliquait le vice-président de l’Agglomération Olivier Grima. Cette plateforme d’information et d’orientation,qui s’engage à apporter une réponse adaptée sous 72h, s’est dotée d’un tout nouveau site pour mieux répondre aux attentes des entreprises, avec une page dédiée pour partager ses expériences, son actualité, etc.

Informations : www.agenentreprendre.fr ou 05 53 77 10 07

Camélat entre dans sa phase de travaux préparatoires

Après des années de pourparlers, le projet est passé « du rêve à la réalité», a souligné le premier vice-président de l’Agglomération, Henri Tandonnet, en charge de l’aménagement du territoire. Les procédures administratives désormais terminées, tout comme l’appel d’offres qui a permis de retenir les entreprises qui participeront à la construction du barreau, les travaux préparatoires sont désormais lancés. Après analyse d’un écologue, tous les arbres concernés ont été abattus, tandis que la reconstruction des bâtis se poursuit. « Des fouilles archéologiques sont en cours, avec quelques vestiges côté Passage d’Agen qu’il reste à examiner. Elles devraient être terminées pour la fin du mois », ajoute-t-il. Le chantier devrait donc bien débuter au mois de juin par la construction des ponts, avec l’objectif d’être livré en décembre 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

30 − 21 =