Législatives : Nouvel appel des élus locaux pour lutter contre les déserts médicaux

Il y a deux mois, un appel des élus locaux pour lutter contre les déserts médicaux était lancé aux candidats à l'élection présidentielle. Cette fois, c'est à ceux en lice pour les législatives qu'ils s'adressent.

0 Shares

Un premier appel avait été lancé en avril dernier, aux candidats à l’élection présidentielle. Le Conseil départemental a réuni l’ensemble des intercommunalités autour d’un courrier commun, cette fois adressé aux candidats pour les Législatives. Le Lot-et-Garonne faisant partie de ces départements très touchés par le phénomène, nombreux sont ceux qui se sont déjà emparés du sujet dans leur campagne, conscients des problématiques qui règnent.

13 propositions pour tenter de bouger les choses

La lettre est accompagnée de 13 propositions pour lutter contre les déserts médicaux et favoriser l’accès aux soins pour tous, parce que « le renoncement aux soins et la situation inacceptable et dramatique de perte de chance sont désormais une réalité vécue par un nombre croissant de nos concitoyens », peut-on lire. Ils encouragent notamment la mise en place d’un conventionnement sélectif temporaire, le maintien des mesures nationales d’incitation à l’installation, une dotation supplémentaire pour les services d’urgence dans les secteurs sous-dotés, ou encore la modernisation et simplification des contrats locaux de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 2 =