Les candidats du RN confiants après le score historique des Présidentielles

Sébastien Delbosq et Annick Cousin, élus régionaux, sont les candidats du Rassemblement national, respectivement sur Agen-Nérac et sur le Villeneuvois. Ils espèrent transformer l’essai pour peser à l’Assemblée nationale.

0 Shares

Lors des élections présidentielles, le Lot-et-Garonne s’est démarqué de ses voisins en plaçant le Rassemblement national en tête des votes. Il s’agit même du seul département de la région teinté de bleu marine où le parti réalise un score historique au second tour, remportant 50,47 % des suffrages, contre 49,5 % pour le président Emmanuel Macron. De quoi mettre en confiance les candidats pour les législatives qui approchent à grands pas. Et c’est déterminés que Sébastien Delbosq et son binôme Fabrice Renard abordent cette échéance sur Agen-Nérac, tout comme Annick Cousin et Christophe Beaupuis sur le Villeneuvois… « Cela nous donne évidemment beaucoup d’espoir pour la suite, puisque c’est la première fois que nous passons les 20 % ici. Notre implantation locale porte ses fruits, les citoyens ont besoin de se faire entendre et ils se retrouvent dans nos idées patriotiques », constate Annick Cousin, qui est également déléguée départementale du RN en Lot-et-Garonne depuis octobre. Sur chacune de leur circonscription, aux problématiques différentes, ils se disent à l’écoute des besoins des habitants pour renforcer cette proximité.Les deux candidats, déjà élus régionaux, comptent bien marquer leur présence à l’Assemblée nationale en cas d’élection. « Nous continuerons le travail entamé à la Région, avec une assiduité bien meilleure que celle de certains de nos députés actuels », lance Sébastien Delbosq.

Pouvoir d’achat, santé et sécurité

Parmi les sujets majeurs qui guideront leur campagne jusqu’au premier scrutin, le pouvoir d’achat figure en tête de leurs préoccupations. « Malheureusement, pour de nombreux foyers modestes, la fin du mois arrive de plus en plus tôt. Nous souhaitons l’abolition de la TVA sur cent produits de première nécessité, et nous le défendrons à l’Assemblée », souligne la candidate sur le Villeneuvois. En plus de cette mesure, ils demandent la baisse de la TVA de 20 % à 5,5 % sur le carburant « pour aider les entreprises, les infirmières libérales et autres aides qui sont fréquemment sur la route ». La santé fera également partie des priorités, avec le défi d’attirer des médecins en campagne. Enfin, la sécurité seraaussi au rendez-vous. « Il ne se passe pas une semaine sans une agression. Cela prendra du temps mais je peux vous assurer qu’on fera ce qu’il faut pour que cela change. Quand des personnes souhaitent venir vivre sur notre territoire, c’est un honneur, mais si c’est pour y mettre le bazar, c’est dehors. Il faut que la justice ait davantage de moyens et qu’elle soit moins laxiste. » Chaque week-end, ils sont sur les marchés, pour écouter les problématiques et tenter de répondre aux interrogations. « Nous irons chercher ces voix, on y croit. On dit que ce sont toujours les mêmes et qu’il faut du changement, alors place au sang neuf ! » Ils sont aussi prêts à travailler avec quiconque le souhaite, toujours en s’inscrivant dans une opposition « constructive ».

Retrouvez l’ensemble des candidats des circonscriptions d’Agen-Nérac et Villeneuve-sur-Lot

en suivant le lien : https://quidam-hebdo.com/2022/06/01/les-candidats-aux-legislatives/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 45 = 49