Les candidats unis sous la bannière « NUPES » prêts à en découdre

Ils ont déposé ensemble leur candidature pour les élections à venir, symbole de la bonne entente qui règne localement dans cette union de la gauche, à travers l’entité « NUPES ».

0 Shares

Trois circonscriptions pour trois couleurs différentes, la diversité est bien au rendez-vous en Lot-et-Garonne pour représenter la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale (NUPES). Depuis l’annonce de cette entente au début du mois de mai, les interrogations régnaient quant aux investitures que l’on allait retrouver sur le territoire. Finalement, c’est bien Maryse Combres (Europe Ecologie Les Verts) qui est candidate sur la 1ère circonscription d’Agen-Nérac, tandis que l’on retrouve Christophe Courrègelongue (Parti Socialiste) côté Marmandais et Xavier Czapla (La France Insoumise) sur Villeneuve-sur-Lot/Fumel. Les trois candidats étaient présents, avec leur binôme, à la Préfecture pour déposer leur candidature. Une manière de symboliser cette volonté de faire front ensemble, et de marquer la bonne entente qui règne localement. « Les relations sont bonnes entre tous les partis ici, chacun joue le jeu pour marquer cette union derrière la bannière NUPES », lance Maryse Combres. Tous se disent fin prêts, pour lancer officiellement leur campagne et partir à la rencontre descitoyens. « Les premiers pas ensemble, il y a quelques semaines, ont été très positifs. Nous avons déjà des retours de militants qui adhèrent à cette initiative ce qui a de quoi laisser de bons espoirs », continue Xavier Czapla.

« Majoritaires à l’Assemblée »

Dynamisés par des sondages qui place leur union en tête des intentions de vote, les candidats sont bien conscients qu’ils « ne doivent pas décevoir. Il faut envoyer un signal fort, montrer que nous sommes capables de nous battre autour d’un projet et d’un objectif commun, celui d’être majoritaires à l’Assemblée nationale pour appliquer une politique de gauche », affirme Xavier Czapla. Ils prônent le partage des richesses, après une période de crise sanitaire marquée par « le versement record de dividendes sans jamais augmenter les salaires… ». Dans leurs axes de travail, plusieurs priorités se détachent, parmi lesquelles « la misère sociale, à laquelle est confrontée le département, la grande difficulté d’emploi dans les services publics, le pouvoir d’achat avec un blocage des prix sur les produits de première nécessité, mais aussi l’urgence environnementale suite au dernier rapport du GIEC », énumèrent-ils. En tout cas, les trois binômes sont convaincus d’avoir répondu à une attente de la population, et ne comptent pas faire figuration le 12 juin prochain. Aucun n’a de crainte quant à une possible cohabitation, le phénomène s’étant déjà déroulé à trois reprises sous la Vème République…

Retrouvez l’ensemble des candidats des circonscriptions d’Agen-Nérac et Villeneuve-sur-Lot

en suivant le lien : https://quidam-hebdo.com/2022/06/01/les-candidats-aux-legislatives/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

− 1 = 1