Passage d’Agen : des citoyens-relais pour faire vivre la démocratie participative

La municipalité continue de mettre en place des actions concrètes pour développer la démocratie participative. Dernière en date, la désignation de citoyens-relais dans chacun des six quartiers de la commune.

0 Shares

Depuis une paire d’années maintenant, la mairie du Passage d’Agen met en place des initiatives favorables à l’essor de la démocratie participative sur son territoire. Pour le maire, Francis Garcia, le principe ne peut pas se résumer par de simples consultations d’habitants, mais doit être accompagné d’actions concrètes pour « offrir à ceux qui le souhaitent, une occasion d’agir et ce à différents niveaux ». Si les réunions de quartier ont été interrompues avec la crise sanitaire, elles reprendront du service en septembre prochain avec une rencontre annuelle dans chacun des six quartiers, sur un format d’ateliers thématiques pour être au plus près des attentes, et seront préparées avec des citoyens-relais, récemment désignés, dans le cadre de la création d’une commission extra-municipale ‘vie des quartiers’. Cette dernière se compose de « douze habitants volontaires représentant l’ensemble des quartiers, et de dix élus. Nous avons été surpris par le nombre des candidatures, preuve que nous répondons à un besoin », explique Isabelle Roumazeilles, conseillère municipale en charge de la démocratie. Leur rôle ? Etre des interlocuteurs privilégiés pour faire le lien entre les habitants et la Ville, remonter les attentes du terrain et être force de proposition pour initier de nouveaux projets. « Pour ma part, j’ai à coeur de rompre l’isolement des personnes âgées. Je suis proche des habitants de mon quartier et tiens à être leur voix auprès des élus », témoigne Colette Castendet, installée dans la commune depuis plus de quarante ans. Un nouveau dispositif de balades de quartier, travaillé avec eux, sera mis en place dès la rentrée pour échanger sur des problématiques spécifiques directement sur site.

Le budget participatif voit plus grand

« Nous nous réunirons autour de deux commissions plénières chaque année, puis nous aurons des réunions préparatoires pour différents évènements, comme les réunions de quartier ou le budget participatif par exemple », ajoute l’élue. Ce dernier, par ailleurs, fêtera sa cinquième édition cette année, et en profite pour présenter un nouveau format. La temporalité change, avec un passage sur deux années au lieu d’une, pour permettre d’accompagner la concrétisation de projets plus importants. Le budget sera doublé pour l’occasion, avec 175 000€ répartis sur les différents quartiers. Les conditions de participation évoluent aussi, ouvertes aux résidents de 13 ans et plus, et aux entreprises situées sur la commune, pouvant déposer jusqu’à trois projets. « Nous avons également ajouté un volet développement durable pour associer les Passageois dans la gestion des espaces publics », appuie Pascale Vallée, responsable du service relations avec les habitants et démocratie participative. Enfin, chaque participant pourra voter deux fois : une voix pour son quartier, et une seconde pour un projet inscrit dans l’un des cinq autres. Un forum sera organisé le 10 septembre prochain pour permettre à chacun de partager son idée, se faire accompagner pour aller dans la bonne direction avant le dépôt des dossiers, et prendre connaissance des réalisations passées. Autre actualité, l’acquisition par la commune du Bois Vigué. Il sera prochainement transformé en parc urbain, avec l’aide d’un cabinet expert. Pour cela, les résidents seront impliqués pour transmettre leurs propositions, attentes pour ce futur lieu de vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 11 =