La distillerie du Grand Nez dévoile son troisième attribut

Trois ans d’existence, et voilà que Grand Nez dévoile son troisième attribut. Il s’avère tout aussi prometteur que les précédents, déjà récompensés à plusieurs reprises...

0 Shares

Depuis son lancement trois ans en arrière, la distillerie du Grand Nez, installée sur la technopole Agrinove à Nérac, connaît un beau développement. Les deux premiers attributs labellisés bio, concoctés avec des fruits du Lot-et-Garonne, aux saveurs d’agrumes et verveine citronnée pour l’un, de pomme et de poire pour l’autre, se sont rapidement démarqués. À peine un an après leur arrivée sur le marché qu’ils remportaient déjà des récompenses. Les deux médailles d’or obtenues au concours mondial des spiritueux il y a deux ans, ont assurément apporté une crédibilité aux produits, en plus d’être un coup de boost supplémentaire pour la fondatrice Anne-Hélène Vialaneix, qui a dévoilé peu de temps après une édition spéciale aux notes de truffe d’été. Cette année encore, ses deux gins ont raflé deux prix au concours mondial des Féminalise qui s’est déroulé à Paris au mois d’avril. Sa spécificité, les produits sont testé par un jury composé uniquement de femmes, professionnelles du milieu. « C’est une nouvelle belle visibilité pour nous ! Nous sommes ravis de voir que nos deux attributs plaisent toujours autant », se réjouit-elle. 2022 sera également marquée par la sortie d’un petit nouveau dans la collection. L’attribut No.3 a récemment été dévoilé, alliant orange confite, anis, badiane, et des notes de cardamome. « Ces saveurs plaisent beaucoup, et en tant que grande amatrice de Negroni, je peux vous dire qu’il s’adapte parfaitement en cocktail ! (rires). » Depuis le début de sa commercialisation, les bons retours ont de quoi soulager la gérante.

À l’écran sur nos écrans

Comme pour fêter cette nouvelle arrivée, les bouteilles se sont dotées d’un nouveau look, mettant toujours en valeur Henri IV sur le fond. Sur les étiquettes, on retrouve un clin d’oeil aux traits du peintre Matisse, pour une touche de couleur et de modernité. Autre nouveauté proposée par l’enseigne néracaise, des Bag in Box (BIB) de trois litres pour les professionnels des cafés, hôtels et restaurants, un format déjà très apprécié. « Les établissements sont de plus en plus taxés sur leurs déchets, surtout dans les grandes villes. Ces BIB présentent un double avantage, économique et écologique, avec un carton à recycler au lieu de six bouteilles. » Un format qui permet également un gain de place dans les bars. Vous l’aurez compris, la distillerie du Grand Nez n’a pas fini de faire parler d’elle ! D’ailleurs, il y a quelques semaines, Anne-Hélène a également participé à un tournage pour le magazine Papilles, qui sera diffusé sur TV5 Monde en octobre prochain. « J’ai été invitée par un ami, Sébastien Ripari (fondateur du bureau d’étude gastronomique et critique), et nous avons testé pour l’occasion une création que je suis en train de réaliser pour lui. C’était une belle expérience et de superbes rencontres », sourit-elle. Dans les tuyaux, un déménagement est toujours prévu l’an prochain, proche d’Agrinove. En attendant, l’équipe s’est étoffée,avec Adrien et Clémentine pour épauler la gérante sur la partie commerce. Cet été, Grand Nez sera encore présent sur les marchés gourmands du département, pour continuer à se faire connaître localement.

Renseignements //

Distillerie Grand Nez, technopole Agrinove, route du Nomdieu à Nérac. www.dugrandnez.fr / Instagram et Facebook : DistillerieDuGrandNez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

73 + = 76