Avec Tom Villa, le Festival du rire enfile sa tenue de gala

Depuis ce lundi et jusqu’à samedi, le Festival du rire fête ses 30 ans à Villeneuve-sur-Lot. Ce jeudi, c’est Tom Villa qui viendra faire rire le théâtre Georges-Leygues.

0 Shares

À seulement 33 ans, c’est avec un bagage déjà bien rempli que Tom Villa vient défendre son premier spectacle, sur les planches du théâtre Georges-Leygues, ce jeudi. Après quelques passages dans des scènes ouvertes, c’est à la télévision que le jeune humoriste s’est fait connaître. Ses chroniques au vitriol chez Thierry Ardisson, dans Salut les terriens, ont souvent fait mouche alors que son rôle récurrent dans la série Munch sur TF1, lui ont permis d’être connu du grand public. Après avoir écrit pour Jeff Panacloc, Arnaud Ducret ou encore pour Jérôme Commandeur lors de la cérémonie des César en 2017, c’est désormais seul qu’il trace sa route depuis 2019 avec « Les nommés sont… », un spectacle où il remet lui-même ses propres prix. Quelques jours avant sa venue à Villeneuve-sur-Lot, nous avons pu lui demander s’il était prêt à faire rire les spectateurs lot-et-garonnais.

Quidam Hebdo : Tom, c’est la première fois que vous venez au Festival du rire de Villeneuve-sur-Lot, comment vous préparez-vous ?

Tom Villa : Je vais être très honnête, c’est un festival que je ne connaissais pas du tout avant qu’on me contacte, ce qui n’empêche pas que je suis très heureux d’en faire partie ! Je vais me produire aux côtés de copains et artistes que j’adore comme Christelle Chollet, Gérémy Crédeville ou Booder, même si je n’aurai malheureusement pas l’occasion de les voir. Mais ce n’est pas la première fois que je viens en Lot-et-Garonne puisque j’étais déjà venu une fois à Agen pour tourner un épisode de Capitaine Marleau. C’était en plein hiver, il faisait très froid et très gris donc autant vous dire que je suis très heureux de revenir en été (rires).

Q.H. : Est-ce que jouer votre spectacle en festival change quelque chose à votre approche artistique ?

T.V. : Non, je vais jouer mon spectacle entier donc il n’y a pas beaucoup de différences. Cela reste un chouette coup de projecteur pour moi. Du côté du public, l’expérience est aussi intéressante puisqu’il y aura des jeunes artistes en première partie dans le cadre du concours d’humoristes. J’espère que j’arriverai à les séduire avec mon show et à les faire rire autant.

Q.H. : Est-ce que vous voulez surprendre le public avec votre spectacle qui prend une forme assez atypique ?

T.V. : C’est en effet un show sous la forme d’une cérémonie de remise de prix. J’y aborde plein de sujets différents comme les chaines d’informations en continu ou l’écologie. J’incarne le maître de cérémonie, il y a des catégories avec des gagnants qui débouchent à chaque fois sur des sketchs. Mais cela reste du one-man- show avant tout. L’idée de la forme est venu d’Edouard Pluvieux, mon metteur en scène. On bossait tous les deux sur un gala puis c’est venu au fil des discussions. C’est au final une forme qui reste intéressante et logique. J’ai en tout cas hâte de défendre ce spectacle auprès du public villeneuvois.

Booder affiche complet

Stressé mais confiant, Tony Feijoo (photo ci-contre), directeur du Festival du rire, remet la main à la pâte après deux éditions annulées pour cause covid. « Cela nous fait énormément de bien de relancer la machine. Il y a certes de l’appréhension, la peur d’oublier quelque chose et l’envie d’accueillir les artistes dans les meilleures conditions. Eux n’attendent que ça de pouvoir fouler les planches. Surtout que depuis 30 ans, le Festival s’est créé une grande renommée. Nous afficherons quasi-complet pour le spectacle de Booder samedi, il ne reste que quelquesplaces tout en haut du théâtre. Pour Christelle Chollet (mercredi), Tom Villa (jeudi) et Gérémy Crédeville (vendredi), la salle est remplie aux trois quarts. Il aura également en filigrane le concours d’humoristes qui aura lieu de jeudi à samedi en première partie avec chaque soir, deux talents qui viendront jouer 20 minutes. En 2019, Antoine Lucciardi et Martial Panico avaient reçu un prix, ils ont affiché complet pour leur show qu’ils ont joué lundi et mardi. »

Renseignements //

Festival du rire de Villeneuve-sur-Lot, jusqu’au samedi 2 juillet, au théâtre Georges-Leygues.
Réservations sur rirevilleneuve.fr ou au 05 53 40 49 49

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 5 = 1