Le débat national s’invite au conseil municipal, de vifs échanges

Le maire Guillaume Lepers et son opposant Thomas Bouyssonnie se sont vivement écharpés durant le dernier Conseil municipal, sous fond de résultats des élections législatives.

0 Shares

C’est au détour d’une délibération anodine durant le Conseil municipal de ce lundi, le dernier avant les vacances d’été, que les échanges ont tourné au vinaigre. Alors que l’adjointe Béatrice Vaquier présentait les tarifs des différentes manifestations organisées par la Commune, Thomas Bouyssonnie, chef de file de l’opposition, profitait d’une question pour rapidement orienter son propos vers le résultat des élections législatives sur la circonscription de Villeneuve-sur-Lot. Quelques minutes plus tôt, en début de séance, le maire Guillaume Lepers avait refusé qu’il s’exprime suite à son propos liminaire et l’avait invité à respecter l’ordre du jour pour le faire en fin de Conseil, à l’occasion des questions diverses. Celui qui a soutenu Xavier Czapla, candidat de la NUPES, n’a donc pas patienté autant de temps pour prendre la parole. « Je m’étonne qu’on en soit à voter le prix de la bière et de la barre chocolatée.

Thomas Bouyssonie, chef de file de l’opposition, a considéré que l’élection d’une députée RN aurait pu être débattu

Je me demande si on est au Conseil municipal ou au comité des fêtes alors qu’on a une députée Rassemblement national qui vient d’être élue. Visiblement, cela n’intéresse personne ici. Je considère qu’il y avait des sujets plus importants à aborder avant de rentrer dans le détail de la buvette. » Une prise de position qui n’a pas manqué de faire réagir le premier édile villeneuvois. Pour rappel il ne s’était positionné pour aucun candidat entre les deux tours des législatives. « Ne prenez pas le Conseil municipal pour un auditoire politique, on n’est pas sur CNEWS. Ne vous moquez pas de nos petites animations qui sont peut être minimes selon vous. Nous ne sommes pas à l’Assemblée nationale. Si vous voulez y être, allez-y. Vous n’aurez pas mon commentaire ici, ce n’est pas la vision que j’ai d’un Conseil municipal. » Après la polémique du Conseil d’agglomération organisé le même soir qu’une réunion publique de la NUPES, le torchon n’en finit plus de brûler entre le maire de Villeneuve-sur-Lot et son premier opposant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

− 1 = 2