Une Agenaise en compétition pour la Coupe de France de cosplay « All Star »

Camille Edery, alias Pixie, participera ce week-end, à Tours, à la Coupe de France de cosplay « All Star », réunissant tous les vainqueurs depuis quatre saisons. Elle y présentera sa propre version du costume d’Esmeralda.

0 Shares

Dans le milieu, elle se fait connaître sous le nom de Pixie. Camille Edery, jeune costumière émérite certifiée artisan d’art par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, se démarque dans le cosplay. Le concept, entrer dans la peau de personnages de fiction, à travers une prestation permettant de juger le costume et l’incarnation. Pour elle, tout a commencé en Angleterre, à l’Université des Arts de Bornemouth où elle a étudié les costumes et décors de la scène. Puis elle a continué sur un master du côté de Bordeaux toujours en arts de la scène pour développer ses connaissances et sa technique. Désormais à son compte, elle participe depuis quelques années à des conférences réunissant des passionnés de plus en plus nombreux, et s’est déjà distinguée à plusieurs reprises… En 2017, elle a même eu l’opportunité de participer à la Coupe de France de cosplay, lancée un an auparavant, en tant que représentante de la Nouvelle-Aquitaine, et a remporté le prix du costume. Le 3 juillet prochain, et c’est une première, une compétition « All star », réunissant les meilleurs depuis sa création, se déroulera lors du Japan Tours Festival. La crème de la crème présentera ses plus beaux costumes, une certaine pression pour Camille qui a au départ hésité avant d’accepter de relever à nouveau le défi. « Créer un costume de toutes pièces demande un immense travail. Au total, ce sont plusieurs centaines d’heures cumulées de mobilisation jusqu’au Jour-J, avec la prestation à préparer pour le concours », explique-t-elle. Des sacrifices également, puisque la costumière a du jongler avec la réalisation de commandes personnalisées pour tout type d’évènement, et les cours dispensés dans son atelier situé en plein centre-ville d’Agen. Mais l’aventure est belle, et la passion l’a poussé à s’engager face aux meilleurs français.

Une revisite d’Esmeralda

Ce week-end, elle présentera sa propre version du personnage d’Esmeralda, inspirée d’un dessin réalisé par l’artiste américaine No Flutter. « D’habitude, nous présentons des costumes issus de mangas, de films ou dessins animés, mais nous sommes cette fois autorisés à partir de dessins d’illustrateurs comme base », raconte Camille. Ce choix n’est pas anodin, puisqu’il lui permet de lier la couture à la danse, sa deuxième passion dans la vie. « Je lui ai demandé si je pouvais utiliser son œuvre pour créer mon costume, ce qu’elle a accepté. Elle m’a également réalisé une version de dos afin que je puisse avoir une vision plus globale de la tenue. » Sur les réseaux sociaux, elle partage depuis l’été dernier son avancée sur cette réalisation, depuis la création des patrons jusqu’à la sélection des tissus et à la broderie, une étape très minutieuse qui demande une grande patience. Quelques détails restent encore à peaufiner à quelques jours du départ. Face à ses concurrents, avec lesquels une bonne entente règne, elle espère évidemment monter sur le podium, et peut-être empocher les 3 000€ prévus pour le vainqueur. Mais c’est avant tout une expérience qui restera gravée, pour celle qui rêve de travailler un jour dans le milieu du cinéma…

Renseignements //

Facebook : @PixieCosplay. Instagram : @pixiecostumery

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

7 + 2 =