5 raisons de passer à la chaudière à granulés selon Martin Fils

Loin derrière l’engouement pour les pompes à chaleur, poêles et inserts, la chaudière à granulés a plein d’atouts à revendre, notamment dans le cas d’un remplacement d’une chaudière au fioul.

0 Shares

D epuis près d’un siècle et demi (!), l’entreprise Martin Fils rayonne sur le bassin fumélois et le Lot-et-Garonne en général. Les six générations de dirigeants qui se sont succédé ont toujours su incarner l’excellence de l’artisanat en exerçant de nombreux métiers avec toujours le même professionnalisme. Le chauffage et la plomberie comptent parmi leurs domaines de prédilection. L’équipe de 25 personnes (installation, dépannage, mise en service sans sous-traitance) est à l’aise avec toutes les énergies (électricité, biomasse, gaz…) et tous les dispositifs du marché. La gérante Cécile Roussel souhaite cette fois mettre l’accent sur un équipement trop souvent sous les radars : la chaudière à granulés. Voici, selon elle, cinq bonnes raisons de penser à cette option. « Avant toute chose, prévient-elle, je tiens à préciser qu’il ne faut pas absolument vouloir changer d’énergie. Toutes les solutions peuvent présenter des atouts en fonction de la situation de chaque foyer. »

1 // Le parfait substitut aux chaudières fioul

Si la chaudière à granulés n’est pas adaptée à tous les foyers, c’est en revanche le dispositif parfait pour remplacer les anciennes chaudières fonctionnant au fioul. L’appareil se loge au même endroit et se raccorde au même réseau de chaleur dans la maison. Elle peut également produire l’eau chaude sanitaire.

2 // Le confort de chauffe

On aurait tort de croire que tout est remplacer dans les dispositifs anciens. Si les chaudières de l’époque sont loin de fournir les performances attendues aujourd’hui, les réseaux de radiateurs à eau, souvent en fonte, sont en revanche des biens très précieux. En plus d’être très efficaces pour répartir la chaleur dans toutes les pièces, ils offrent une douceur quasiment inégalable à l’usage. « Quand on a la chance d’en avoir chez soi, il faut absolument les garder », suggère Cécile Roussel. La chaudière à granulés permet de tirer la quintessence de ces installations et profite de l’inertie de ces dernières pour se montrer très peu gourmande.

3 // Un système aussi fiable que moderne

En lui-même, le fonctionnement de la chaudière à granulés n’a rien de très innovant. On fait brûler un dérivé de bois pour chauffer de l’eau que l’on envoie ensuite dans le circuit de la maison. Rien de plus simple. Et simplicité rime souvent avec fiabilité. Cela n’empêche pas les chaudières installées par Martin Fils (notamment la marque autrichienne OkoFEN) de proposer toutes les fonctionnalités modernes comme la connectivité avec les smartphones. Les possesseurs peuvent ainsi programmer à leur guise leur appareil de manière très simple à distance. Très pratique par exemple lorsque l’on part en vacances et que l’on souhaite avoir une maison chaude à son retour.

4 // Une ressource durable, locale et accessible

En plus d’être efficace, le granulé de bois s’avère être un combustible vertueux à de nombreux égards. Tout d’abord, ce n’est pas d’origine fossile. La matière première provient de chutes récupérées dans les scieries, autrement dit des déchets que l’on est parvenu à revaloriser. Avec la règlementation qui impose désormais une gestion responsable des forêts en France, on peut parler d’une ressource durable. Mieux encore, il s’agit d’une ressource locale dans la quasi-totalité des cas. Le Sud-Ouest peut par exemple s’appuyer sur la production de Grasasa, située à quelques kilomètres seulement de la frontière lot-et-garonnaise, côté Dordogne.

5 // Une seule recharge pour l’hiver

A l’inverse d’un poêle ou d’un insert, la chaudière à granulés ne prend pas place dans une pièce de vie mais reste dissimulée dans une chaufferie. Cela lui permet d’avoir un silo pouvant contenir 4 à 5 tonnes de granulés de bois, une quantité normalement suffisante pour passer tout l’hiver au chaud avec une seule recharge. Pas besoin non plus de recharger l’appareil tous les deux ou trois jours car celui-ci puise directement dans le silo. Pour celles et ceux que le paiement en une seule fois de la ressource pourrait effrayer, pas de panique. De nombreux fournisseurs proposent la mensualisation afin de lisser l’effort financier sur l’année. Bonus // Des subventions très importantes Dans le cadre du programme France Rénov’, l’Etat s’engage à accompagner les opérations d’amélioration énergétique. Pour remplacer une chaudière fioul ou une chaudière gaz d’ancienne génération, les aides peuvent monter jusqu’à 75% voire 90% du coût global d’installation pour les ménages aux revenus les plus modestes. Même les plus aisés peuvent bénéficier d’une TVA réduite et d’un prêt à taux zéro pour faciliter l’investissement.

Renseignements //

Martin Fils
2088 ZA du Haut Agenais,
47500 Montayral
05 53 71 00 84
www.martin-fils.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

49 + = 57