La rivière, star de l’été au Musée de Gajac

Durant cinq mois, le musée de Gajac à Villeneuve capitalise sur son emplacement au bord du Lot pour une exposition qui donne la part belle à la rivière et plus largement, à l’ensemble des cours d’eau.

0 Shares

« La Rivière au fil de l’Art ». Il n’y a pas besoin de regarder bien loin pour comprendre où les équipes du musée du Gajac ont puisé leur inspiration pour la nouvelle exposition qui s’implante à partir de 8 juillet et jusqu’au 27 novembre. Sur la rive droite, le site surplombe avec merveille le Lot.

« Le moulin de Gajac accueille les archives municipales et c’est un bâtiment qui est inscrit dans le paysage villeneuvois depuis le Moyen-Âge, rappelle Hélène Lagès, la directrice du musée mitoyen. Le point de départ de l’exposition se situe, lui, dans nos collections qui reprennent cette thématique de la rivière. » La municipalité de Villeneuve-sur-Lot a en effet reçu le don au siècle dernier, il y a quasiment 100 ans, de plusieurs œuvres de Maurice Réalier-Dumas. « C’est un peintre post-impressionniste qui a passé une partie de son adolescence ici, où il a notamment rencontré Georges Leygues, retrace Marlyse Courrech, responsable du musée. Il a ensuite peint sur l’île des impressionnistes à Chatou avant de devenir ami avec la fille du propriétaire de la Maison Fournaise, qui avait posé pour Renoir. À son décès, il a demandé à ce que ses tableaux d’ateliers soient légués à Villeneuve-sur-Lot. » S’il n’a jamais peint le Lot, la rivière qui traverse le département depuis le nord-est jusqu’en son centre sera malgré tout de la partie, parmi tant d’autres cours d’eau. « C’est un thème qui a toujours été présent dans l’art, de manière générale, précise Hélène Lagès. C’est un choix artistique qui ne cache pas de volonté de défendre la question environnementale derrière cette thématique même si cela peut intéresser des personnes. »

Des œuvres du XIXe au XXIe siècle

Afin d’accompagner les tableaux de Réalier-Dumas, les équipes du musée de Gajac ont donc dû se mettre à la recherche d’œuvres venant compléter l’offre. « Notre exposition commence à la fin du XIXe siècle pour arriver à nos jours, avec de l’art contemporain, précise Marlyse Courrech. Il a donc fallu solliciter des prêts de différents musées pour obtenir les 73 œuvres que nous exposerons.

Celles-ci proviennent notamment du musée de Chatou, des Beaux Arts d’Agen, de Cahors ou encore à Paris du Petit Palais et du musée d’art et d’histoire du Judaïsme. » La rivière y est traitée sous toutes ses coutures, par des artistes plus ou moins connus comme Kikoïne, peintre de l’école de Paris ; les fauves André Derain et Albert Marquet où encore le local André Crochepierre, grand amoureux de la peinture flamande. Côté contem- porain, de l’art graphique et des sculptures seront également au programme avec les artistes Philippe Apeloig, Alain Clément, Jean-Marc Ehanno. Et pour que l’exposition soit complète, il sera bien évidemment possible d’aller contempler le Lot, à l’issue de la déambulation, depuis la terrasse du musée qui offre une vue imprenable sur la rivière. Une œuvre naturelle à admirer sans modération.

Renseignements //

La Rivière au fil de l’Art. Exposition présentée du 8 juillet au 27 novembre 2022 au musée de Gajac, 2 rue des Jardins à Villeneuve-sur-Lot. Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h, le samedi et le dimanche de 14h à 18h.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

84 − 76 =