À la découverte des charmes du Lot en croisière

Depuis 2017, Dominique Doublein et son épouse Béatrice proposent des croisières sur le Lot, au départ de Villeneuve-sur-Lot ou Castelmoron-sur-Lot.

0 Shares

Il fait un soleil de plomb ce samedi mais ils sont une trentaine de curieux à embarquer à bord de Lou Vent d’Olt, le bateau du capitaine Dominique Doublein et son épouse Béatrice. Comme toutes les semaines, c’est le jour des croisières les plus courtes sur le Lot. « Nous partons pour 1h30, au départ de la cale de la Marine, en direction du pont de Romas où nous ferons demi-tour. » Une fois la péniche partie, une petite brise apporte un vent de fraîcheur pour ceux qui s’aventurent à l’avant, et offre un moyen insoupçonné de braver la canicule. Béatrice, elle, s’empare de son micro pour commenter la balade et permet de faire découvrir autrement les charmes et l’histoire de la bastide villeneuvoise.

Dominique et Béatrice Doublein accueillent leurs passagers toute la semaine. Le premier est le capitaine du bateau alors que la seconde s’assure de commenter les visites.

Mais le moment le plus important de la croisière, attendu par tous, se situe en amont : le passage de l’écluse du barrage. « Il y a 13 mètres de dénivelé, ce qui en fait la plus haute de France à petit gabarit. » Le bateau vient s’engouffrer au pied d’un immense bloc de béton qui se remplit d’eau en 5 à 10 minutes pour pouvoir continuer la navigation. Le passage au retour est encore plus impressionnant puisque l’on aperçoit la rivière en contrebas, de quoi donner le vertige !

Plusieurs croisières par semaine

C’est depuis 2017 que Dominique et Béatrice proposent ces croisières sur le Lot. Trois rotations sont effectuées le samedi mais d’autres croisières partent aussi de Villeneuve-sur-Lot. « Le dimanche, nous proposons une croisière-repas de 4h30, toujours depuis la cale de la Marine. Nous allons un peu plus loin en amont, jusqu’au moulin de Rigoulières à Saint-Sylvestre-sur-Lot. » Le reste des excursions se fait depuis Castelmoron-sur-Lot. « Le jeudi, c’est une autre croisière-repas, de 3h cette fois-ci. Nous partons de Port Lalande pour nous rendre jusqu’au pont de Roussanes à Laffite-sur-Lot. Une autre de 4h30 va cette fois jusqu’à Clairac.

Le passage de l’écluse du barrage est la principale attraction de la croisière avec 13 mètres de dénivelé à franchir.

Le mardi, nous proposons aussi des croisières nocturnes et terroir de 2h, ou encore des soirées à thème, mais à quai tous les jeudis. » Ces amoureux de la rivière ont mis les ingrédients nécessaires pour faire découvrir les charmes de la vallée du Lot à un public composé de touristes, forcément, mais aussi de locaux qui découvrent sous un autre regard leur région. « Personnellement, j’apprécie l’ensemble de nos excursions pour leurs différences. À Villeneuve-sur-Lot, c’est ouvert et large, on voit de grands espaces alors qu’à Clairac, c’est un peu plus fermé donc plus ombragé. Ces deux côtés sont très beaux. » Alors que le Conseil départemental voudrait encourager le tourisme fluvial avec la possibilité d’ici 2024 de franchir le barrage de Fumel, Dominique ne peut qu’abonder en ce sens. « Nous sommes arrivés parce qu’il n’y avait personne à la base. Je trouve ça dommage d’avoir une si belle rivière et de ne rien faire dessus. Par endroit, il y a plus de 100 mètres de large et 25 mètres de profondeur. Ça vaut le détour. » Ce nesont pas ses voyageurs du jour, des étoiles plein les yeux tout au long de l’excursion, qui diront le contraire.

A quelques minutes du centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, c’est dans un cadre calme et arboré que le bateau navigue.

Renseignements et réservations // 

07 78 11 16 50

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

33 − = 30