Benoît de la lune, glacier et artisan gourmand

Installé depuis 2007 à Villeneuve-sur-Lot, le glacier Benoît de La Lune a reçu le mois dernier le label "Artisan gourmand", qui vient récompenser tout un savoir-faire.

0 Shares

Spécialisé dans la fabrication de glaces et sorbets haut de gamme depuis 2007, Benoît Rottier a reçu le mois dernier le label « Artisan gourmand » Remis par la Chambre des métiers à onze entreprises artisanales, il est valable deux ans. « C’est une très belle reconnaissance de la profession, admet le gérant de Benoît de La Lune. Il s’agit d’une mise en avant de la qualité de nos savoir-faire et de nos produits. Je pense pouvoir dire que nous en sommes plutôt fi ers. » Depuis quinze ans, ce professionnel de l’alimentaire élabore dans son laboratoire villeneuvois, une soixantaine de crèmes glacées et sorbets. Il en assure également la distribution auprès des professionnels. « Je fournis les restaurateurs et les commerces qui servent de la glace, précise-t-il. J’alimente également des commerces de détail de bouche indépendants et ne faisant pas partie de la grande distribution. Ces deux parties s’équilibrent sur mon chiff re d’aff aires. » Les produits de Benoît séduisent en Lot-et-Garonne mais aussi dans les départements voisins. « Toute notre production est commercialisée sous la marque « Benoît de La Lune ». La livraison est assurée par nos soins, avec nos propres moyens. » Un savoir-faire local qui s’appuie forcément sur la richesse des produits français. « Le lait et la crème proviennent de Vendée mais j’essaie aussi de m’approvisionner le plus proche possible. Dans le département, il s’agit par exemple des noisettes, des châtaignes, des fraises ou des framboises. Après, il y a bien évidemment des produits où cela n’est pas possible, notamment sur la gamme exotique, le chocolat ou le café. Pour cette matière première, j’ai néanmoins choisi un torréfacteur local, à savoir les Café Launay. »

Des bûches et desserts glacés pour les fêtes

Parmi la soixantaine de parfums proposés, il y a forcément des best-sellers. « Le produit phare de tous les glaciers, c’est la glace à la vanille. Cela représente 20% de notre volume de production. C’est un produit haut de gamme avec du lait, de la crème, du jaune d’œuf et une vraie gousse de vanille dosée généreusement. Notre clientèle l’apprécie beaucoup. » Et pour créer des produits qui créent des émotions, Benoît sait qu’il doit justement mettre la dose. Ses sorbets comptent en moyenne 65% de fruits quand la réglementation n’en impose qu’un minimum de 25%. Idem avec les crèmes glacées, confectionnées avec 35% de matières sèches. Une gamme que l’artisan va désormais décliner pour la période des fêtes, prochaine grande activité au sein de son laboratoire. « Ce n’est pas une grande partie de notre chiff re d’aff aires mais ça nous demande beaucoup de temps. Depuis l’automne, nous élaborons des bûches et desserts glacés qui seront commercialisés en décembre, toujours auprès du même réseau de détaillants. Les particuliers ont également la possibilité de commander directement auprès de notre labo de fabrication. » Les Villeneuvois qui s’y rendraient, auraient ainsi l’occasion d’apprécier l’agrandissement de la structure historique au sein du Marché gare. « Nous avons acquis en début d’année les locaux voisins de notre bâtiment. Cela nous a permis de tripler la surface et de poursuivre notre développement dans de meilleures conditions. Nous avons pu nous doter d’un nouveau laboratoire, de nouveaux équipements et d’une nouvelle chambre froide. C’est une grosse bouff ée d’oxygène qui nous permet d’assurer notre croissance. Nos quatre salariés ainsi que les deux saisonniers recrutés lors des pics d’activité ont ainsi des meilleures conditions de travail. » Et ce n’est certainement pas la qualité des glaces qui va en pâtir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

67 − 59 =