L’emblématique Quincaillerie Lafon s’offre un écrin plus grand

Cet établissement historique du Villeneuvois est en plein déménagement. Après Noël, l’activité sera délocalisée un peu plus loin sur l’avenue de Bordeaux, dans les anciens bâtiments de Pividori.

0 Shares

Voir un commerce vieux de 60 ans baisser définitivement le rideau n’est jamais une bonne nouvelle. Mais
quand cet évènement cache en réalité un déménagement plein d’ambition, la donne est tout autre. C’est ce
qui arrive à l’emblématique Quincaillerie Lafon. Créée au début des années 60, cette entreprise a fait le
bonheur des bricoleurs de la bastide et des alentours pendant des décennies. Après avoir connu le dépôt de
bilan en 2016, elle a été sauvée de justesse par Gérard Ménier, bien accompagné par son fils Dorian, et
une équipe très dévouée. Aujourd’hui, grâce au nouvel élan initié dans la continuité du rachat, l’affaire se
porte mieux que jamais. La belle aventure va donc se poursuivre encore un bon moment, mais quelques
centaines de mètres plus loin, sur la commune de Bias. C’est en effet dans les locaux laissés vacants par
Pividori (absorbée par Bepco sur le Technopôle Agen-Garonne) que la Quincaillerie Lafon et son alter
égo CCBI (pour la partie sanitaire et plomberie) vont s’installer. « Même si l’ancienne boutique a son
histoire, elle était un peu trop biscornue et exigüe sans même parler du stockage qui devenait très
compliqué. Sur le nouveau site, on va garder la même visibilité, gagner considérablement en surface et en
confort en plus d’offrir à nos clients un vrai parking »
, détaille Dorian Ménier.

Ouverture prévue le 26 décembre

Après plusieurs mois d’un chantier ponctué de quelques difficultés, comme le nécessaire rehaussement du
niveau du sol pour éviter les inondations, le magasin peut enfin entrer dans sa version définitive. « Si tout
va bien, on pourra ouvrir le 26 décembre, après une petite semaine de fermeture pour réaliser la
transition »
, annonce Dorian. Ce serait en tout cas un beau cadeau au lendemain de Noël…
Avec 4800 mètres carrés disponibles désormais, l’espace ne sera plus un problème. L’agencement du lieu
se divisera en trois grandes zones. La première abritera la quincaillerie, encore mieux achalandée
qu’auparavant. A côté, se dressera un showroom pour les poêles à bois et à granulés, dans un esprit plus
cosy. « C’est une activité que nous avons ajoutée et qui représente aujourd’hui une part très importante de
nos ventes »
, souligne le jeune dirigeant villeneuvois âgé de 32 ans. Restent l’impressionnante réserve et
les bureaux.

Une certaine idée du commerce de proximité

En cas de besoin, le site offre d’autres potentialités puisqu’il dispose d’un bâtiment supplémentaire.
« Même si ce n’est pas encore à l’ordre du jour, il n’est pas exclu qu’on rapatrie à terme le magasin
Socomex ici pour créer un grand pôle dédié au chauffage »
, glisse Dorian. Socomex, implanté sur
l’avenue de Fumel, est un autre établissement possédé par la famille Ménier. D’ici à ce que le projet se
concrétise, il sera néanmoins possible de mutualiser les stocks. Avant même d’avoir posé les valises, les
projections vont train, signe que l’horizon est parfaitement dégagé pour cette société familiale qui
continue à défendre un service de proximité. « Avec toute l’équipe, composée de sept personnes, on essaie
d’avoir une approche un peu différente de la grande distribution. On mise sur des produits qualitatifs et
durables dans le temps et, surtout, on essaie d’apporter un maximum de conseil grâce à notre expérience et
notre expertise. »
Une recette qui avait déjà fait ses preuves par la passé. Il n’y a donc pas de raison que ça
change !

Renseignements //
Nouveau magasin Quincaillerie Lafon – CCBI
294 avenue de Bordeaux 47300 Bias
05 53 40 03 23

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 71 = 78