Un succès bonifié pour le SUA LG face à Rouen

En s'appuyant sur une touche efficace et des lignes arrières en forme, les Agenais ont obtenu une belle victoire bonifiée face à Rouen, pour leur premier match de l'année 2023.

0 Shares

Après une fin d’année 2022 des plus compliquées, les Agenais étaient dans l’obligation de s’imposer face à Rouen pour remplir leur objectif de figurer dans le top 6 de Pro D2. Le contrat a été parfaitement rempli par les coéquipiers d’Arnaud Duputs qui sont vaillamment venus à bout d’une formation normande, également en quête de points. Ce sont d’ailleurs les Rouennais qui ont montré les premiers leurs intentions en inscrivant deux pénalités coup sur coup par Pourteau. Alors que Bernard Goutta avait martelé l’importance des entames de match, ses Agenais étaient déjà contraints de courir après la marque.

Au bord de la pelouse, le manager agenais put voir son équipe rentrer peu à peu dans la partie. Thomas Vincent passa d’abord une première pénalité sur une pénalité réussie (3-6, 12e). C’est ensuite l’un des artilleurs en chef du SUA LG, Kolinio Ramoka qui franchissait le premier la ligne, après avoir bien trouvé l’intervalle grâce à une combinaison avec Harry Sloan (10-6, 20e). Quelques minutes plus tard, c’est Clément Martinez qui doublait la mise. Parfaitement servi par Railevu en sortie de ruck, le talonneur agenais allait à dame au terme d’une course de 40 mètres (17-6, 24e)

C’est grâce à une bonne agressivité dans les zones de combat mais aussi à un bon travail des lignes arrières qui cherchaient le plus possible à emmener le ballon vers les ailes que le SUA rentrait en tête à la pause.

Quand la touche va, tout va

Malgré les onze points d’avance acquis dans le premier acte, les Agenais se mettaient de nouveau en difficulté dès la reprise du match. Suite à une réception mal assurée d’un ballon aérien par Thomas Vincent, Rouen inscrivait ainsi très vite son premier essai de la partie, par l’intermédiaire de Fofana (17-13, 42e). Là encore, cela eut l’effet d’un électrochoc pour les coéquipiers d’Arnaud Duputs qui inscrivaient leur troisième essai quelques instants plus tard. Sur une mêlée parfaitement négociée, le ballon est emmené en bout de ligne vers Tevita Railevu qui concluait l’action (22-13, 45e).

En grande difficulté en touche sur le deuxième bloc, les Agenais ont aussi pu compter sur un 100% dans le secteur pour assoir leur domination dans le match. Malgré quelques incursions rouennaises, deux fois réduits à 14, ils ne furent plus inquiétés du reste de la partie. Kolinio Ramoka pensait bien inscrire l’essai du bonus offensif mais celui-ci était logiquement refusé en raison d’une action illicite d’Harry Sloan en position de hors-jeu. Une pénalité de Gerber (25-13, 71e) vint ensuite et c’est finalement Théo Idjellidaine qui parvint à décrocher le Graal pour son équipe. Sur une mêlée à cinq mètres, il s’est joué de la défense normande pour aller aplatir le ballon comme un filou (30-13, 80e).

C’est donc une victoire diablement précieuse qui a été glanée pour les Agenais face à Rouen et, indéniablement, cinq points qui font du bien et qui vont compter.

Fiche technique //

SU Agen LG 30 – 13 Rouen Normandie Rugby (mi-temps : 17-6)

Essais : Ramoka (20e), Martinez (25e), Railevu (45e), Idjellidaine (80e) pour Agen – Fofana (42e) pour Rouen

Pénalités : Vincent (12e), Gerber (71e) pour Agen – Pourteau (3e, 7e) pour Rouen

Transformations : Vincent (20e, 25e) pour Agen – Pourteau (42e) pour Rouen

Carton jaune : Pourteau (47e), Thomas (58e) à Rouen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 61 = 66