La SUA a la poursuite des Montois

Malgré la défaite face à Grenoble, le SUA LG a tout de même accroché un point de bonus défensif précieux dans sa quête de barrage. Les Agenais reçoivent vendredi à 21h Mont-de-Marsan, leur opposant direct au classement. Un match précieux pour la 2ème place, synonyme de barrage à domicile.

0 Shares

Ce résultat était presque attendu par les supporters. Le manager du SUA Bernard Goutta avait annoncé une équipe radicalement différente à celle qui venait d’enchaîner trois victoires de rang en 2023. Seul Fotu Lokotui y conservait sa place de titulaire. En effet, les remplaçants, additionnés à des jeunes méritant leur temps avec le groupe pro (Gayraud, Bonnet, Farrance et Joseph) se sont présentés au stade des Alpes face à un concurrent direct dans la quête des barrages. « Notre objectif, ce sont d’abord les trois matchs à domicile qui nous restent sur le bloc », rappelait la semaine dernière l’entraîneur des arrières Raphaël Lagarde. Ne partant pas dans la peau du favori, Agen a tout de même rapidement pris les devants par la botte d’Elton Jantjies. A la mi-temps, ce sont ces mêmes « Bleu et Blanc » qui faisaient la course en tête (7-9). Au retour des vestiaires, les Agenais ont tenu le rythme un quart d’heure avant de tomber dans un moment de flottement. A trop défendre sans transpercer à son tour, le SUA s’est usé, permettant aux Grenoblois d’inscrire un essai et deux pénalités en moins de dix minutes. Fort de sa résilience habituelle à l’extérieur, un coup de maître de Dorian Bellot, jouant à la main une pénalité à une minute du terme de la rencontre, a sauvé la soirée des siens. Score final 20-16, une maigre récompense certes, mais « sur laquelle il ne faut pas cracher », selon le manager catalan. « Il faut saluer la force de caractère des joueurs. Il y a un peu de frustration parce qu’on perd le fil rapidement mais j’ai vu un bel investissement sur le terrain. »

Des promesses

Cette rencontre face aux Grenoblois aura été l’une des rares occasions d’observer les Suavistes en manque de temps de jeu avec l’équipe première, sans oublier les prestations des plus jeunes. Relativement attendue comme la potentielle doublure derrière la rotation Burin-Hamadache, Beau Farrance a démontré sa solidité en mêlée. Aussi, la troisième ligne et ses deux grands espoirs du SUA étaient considérablement surveillés. Mathieu Bonnet et Valentin Gayraud ont véritablement marqué des points sur ce match, symboles de l’immense réservoir du club à ce poste. « Ils ont confirmé ce que je pense d’eux. Je ne regrette pas d’avoir amené de la rotation. Ils sont encore en apprentissage de ces événements et marquent déjà des points », estime-t-il. Les regards étaient aussi posés sur Elton Jantjies pour sa première titularisation. Le manager s’est satisfait de sa prestation, rappelant tout de même qu’il lui restait à prendre en rythme.

Battre un gros à domicile

Mont-de-Marsan, c’est une autre affaire. A l’aller, le SUA avait, contre toute attente, réalisé sa prestation la plus aboutie jusqu’ici, et ce, sur le terrain des Landais. Cependant, les Montois se sont bien repris depuis, mais ont tout de même concédé la défaite sur leur pelouse vendredi dernier contre Provence. En somme, un joker a été grillé pour les Agenais qui devront prendre des points directement face à leur concurrent. Une véritable confirmation à prendre après avoir déjà défait Biarritz à domicile. Agen vise la 2ème place des Montois. Rappelons que cette position permet d’accéder directement à une demi-finale de Pro D2 à la maison. Le SUA a donc son destin entre ses mains, attention à ce que cette tendance ne s’inverse pas.

Vie de groupe :

La rencontre face à Grenoble fait de la casse

Le froid de l’Isère et les impacts des Grenoblois n’ont pas facilité la tâche des Agenais. Loris Tolot, alors touché aux côtes, est rapidement sorti du terrain. (trois semaines d’absence sont envisagées). Il en va de même pour son remplaçant du soir. L’arrière des espoirs Romain Darchen s’est luxé l’épaule lors de ses premières minutes à haut niveau, obligeant une reconfiguration de la formation à la demi-heure de jeu. Pour l’instant, son absence reste indéterminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

58 − = 50