L’Indus, ou le retour d’une boîte nuit à Villeneuve-sur-Lot

Visage bien connu de la Bastide, Sébastien Cossigny se lance dans la création d'une boîte de nuit dans la zone industrielle de la Barbière. Dès juin, ce nouvel établissement, baptisé L'Indus, viendra renouveler une offre de vie nocturne.

0 Shares

Sur place, les travaux de nettoyage des extérieurs ont commencé il y a une semaine. Comme son nom l’indique, L’Indus ne se situe pas dans le centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, mais bien autour des géants de l’économie locale, à côté de Gifi et en face de CBS sur la zone la Barbière. Un emplacement qui tient de la volonté de la municipalité en place, désireuse d’éloigner les discothèques du centre-ville, mais en encourageant tout de même leurs implantations à proximité de la ville. « Ce n’est pas non plus une mauvaise chose. Ici, les gens pourront profiter des nombreuses places à proximité et je n’ai pas de voisin à déranger », estime Sébastien Cossigny. L’ancien patron du Kfé-Kfé et du café-restaurant le 4 est à l’origine de ce que sera L’Indus. Devant les lieux, il se remémore ce qui l’a amené jusqu’ici. « Ici, il y a deux hangars, qui appartenaient fut un temps à l’entreprise Toméo TP, dont le patron cherchait un nouvel acquéreur pour les lieux. Il s’est tourné vers moi et j’ai conseillé cet espace à Olivier Boddington, patron de l’entreprise BMA Construction, qui l’a racheté il y a un mois. Avec le matériel musical que j’ai conservé, j’avais de mon côté l’opportunité de tenter quelque chose. Donc Olivier me loue 150 mètres carrés de son terrain », raconte-t-il dans le détail. Il poursuit : « Je n’ai pas besoin de plus de place, car cette activité restera en parallèle de ma profession de peintre que j’exerce toujours. Toutefois, elle comptera pour m’offrir une retraite plus tranquille. »
Le futur gérant de L’indus ne cache pas sa joie d’apporter une offre nocturne dans le Villeneuvois. « C’est embêtant de devoir sortir tout le temps sur Agen. Aujourd’hui, à Villeneuve, tu fais rapidement le tour et il y a une offre à combler. Si je peux brasser 1% des bassins Villeneuvois et Fumélois, cela me ferait tout de même pas mal de monde et j’en serai satisfait. »

La bâtisse en place devrait être majoritairement conservée pour créer les futurs contours de L’Indus

« Un lieu décontracté pour se divertir »

A L’Indus, le concept sera clair. Le lieu sera réservé aux personnes de plus de 25 ans et ouvert le jeudi, vendredi et samedi de 22h à 5h. Lors des deux premières heures, L’Indus se dévoilera sous la forme d’un bar d’ambiance, avant de se transformer en boîte de nuit à partir de minuit. « Je veux un truc décontracté où les gens peuvent passer du bon temps sans embrouille. Beaucoup de personnes travaillent sur Villeneuve et veulent simplement se divertir sans se prendre la tête, assure Sébastien Cossigny. Je vise une clientèle d’actifs majoritairement. »
Sur le large espace de piste de danse pouvant accueillir une centaine de personnes, vous retrouverez une ambiance éclectique, avec du zouk, des musiques actuelles, des années 80 et « une forte base sur les années 2000 ». L’entrée sera ainsi gratuite pour les filles et à hauteur de 10€ pour les garçons avec une boisson offerte. Les travaux vont petit à petit dévoiler le lieu jusqu’à son ouverture en juin. D’extérieur, les murs d’origines seront conservés et prendront une teinte rougeâtre. Une large terrasse sera aussi installée avec des palmiers à l’entrée. Sébastien compte embaucher « 5 à 6 personnes », dont deux portiers, deux serveuses et un DJ. « J’espère aussi profiter de la complémentarité du futur Vertigo sur la zone, glisse-t-il. Cela peut relancer une belle attractivité nocturne. Un pan de l’animation de loisirs revivra petit à petit. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + = 24